Économie et Entreprises

Artisanat, la chambre reste au contact et prépare les entreprises au déconfinement

Comme la plupart des services au public et aux entreprises a été amené pendant la période de confinement de réorganiser ses services tout en restant en contact avec ses ressortissants ; Boulangers, pâtissiers, coiffeurs, petites entreprises de charcuterie, etc. vont devoir s’adapter pour reprendre une activité dans un contexte de COVID-19. Pas simple pour certaines techniquement, d’autres auront du mal financièrement à s’en remettre : Pierre Bouche contacté quelques jours avant le 11 Mai nous explique les enjeux, il est l’Interview de la semaine sur Azinat.com TV

A noter que la Chambre doit animer le tissu d’entreprises en Ariège mais aussi un centre d’apprentissage avec des apprentis qui ont dû être formé à distance.

Le Fablab « Flame » lieu emblématique de l’innovation de l’artisanat en Ariège a lui contribué à la période en fabricant des supports pour visières qu’il a donné généreusement aux soignants du département.

La Chambre étudie bien entendu la santé de son tissu économique et commence à avoir les premiers résultats d’un enquête « prospective » qui lui amène à penser que la consommation locale sera certainement le chantier d’avenir qui devra être mis en oeuvre. Consommer local est effectivement devenu la norme pendant cette période de restriction non seulement pour les producteurs locaux comme cela a été vu, la chambre souhaite aussi que le secteur du bâtiment puisse également être « redémarré » en actionnant des initiatives locales.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top