Education

En Haute-Ariège, les écoliers proposent leur «village idéal»

Ce vendredi 5 juin, l’urbanisme était à l’honneur pour les écoles du territoire de la Haute-Ariège. Un appel à projet innovant, impulsé par les élus communautaires dans le cadre de l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal valant programme local de l’Habitat, « PLUIh », a effectivement été lancé.

Organisé en partenariat entre la CCHA, l’Éducation nationale et l’Office Central de la Coopération à l’Ecole (OCCE), l’appel à projet «Notre village idéal, celui dans lequel nous souhaiterions vivre» s’adresse aux onze écoles primaires localisées sur le territoire de la Haute-Ariège, soit 406 élèves au total. S’inscrivant dans une démarche pédagogique ambitieuse, l’objectif est de permettre aux enfants de réfléchir par le biais de 10 thématiques* à « c’est quoi notre village idéal ? ».

Un tirage au sort effectué symboliquement par des élèves de l’école de Luzenac a ainsi attribué une thématique de travail qui sera intégrée au projet pédagogique de chaque école pour la prochaine année scolaire. Celle –ci est matérialisée sur une affiche grand format reproduisant le logo « fil rouge » du projet : un village dans une vallée de montagne. En plus de l’accompagnement transversal assuré par l’animatrice de l’OCCE, des intervenants experts dans chaque thématique se rendront dans chaque classe tout au long du déroulement du projet afin d’accompagner les enfants et les enseignants dans leur réflexion. Ainsi, ce tirage au sort est la première étape d’un travail collectif novateur qui va s’échelonner sur la prochaine année scolaire.

Les élus de la Communauté de Communes de la Haute-Ariège souhaitent que les réflexions des enfants enrichissent et complètent leurs débats pour définir leur projet d’aménagement et de développement durable du PLUIh.

Pour rappel, le PLUIh est le document d’urbanisme qui, à l’échelle de la Communauté de Communes de la Haute Ariège et ses 52 communes :

  • étudie le fonctionnement et les enjeux du territoire.
  • construit un projet partagé de développement durable pour les 10 à 15 prochaines années.
  • Le formalise dans des règles d’organisation de l’espace et d’utilisation du sol.

L’organisation d’un village est le fruit d’une réflexion mélangeant de nombreux domaines, traduits dans cet appel à projet en 10 thématiques :

1. Paysage éloigné, paysage naturel. Thèmes pouvant être abordés : écrin autour du village, ouvertures paysagères…

2. Paysage rapproché, paysage bâti. Thèmes pouvant être abordés: architecture, respiration visuelle, orientation des bâtiments, volume, patrimoine bâti…

3. Habitat. Thèmes pouvant être abordés : maison passive, à énergie positive, amélioration de la performance énergétique, taille des logements…

4. Biodiversité. Thèmes pouvant être abordés : la nature dans le village, habitat naturel, corridor…

5. Activités. Thèmes pouvant être abordés: commerces, services, associations, sports et loisirs, espace public…

6. Mobilité. Thèmes pouvant être abordés : usage de la voiture, stationnement, vélo, autobus, train…

7. Réseaux publics. Thèmes pouvant être abordés : cheminement des eaux pluviales, schéma de distribution de l’eau potable, schéma de collecte des eaux usées, réseau électrique, réseaux mobiles (THD, 5G…).

8. Sociologie urbaine. Thèmes pouvant être abordés: la connaissance des habitants, la place de chacun, leurs besoins spécifiques, les projets fédérateurs…,

9. Déchets. Thèmes pouvant être abordés : quels sont mes déchets, comment les réduire, comment les gérer, composteurs…

10. Risques. Thèmes pouvant être abordés : mouvements de terrain… inondations,

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top