Santé

Médiation animale sur les Ehpad du CHIVA

De nombreux EHPAD en France choisissent de développer des projets de zoothérapie ou médiation animale. La zoothérapie ne guérit pas et n’est pas une médecine. L’animal n’est pas un médicament ni un thérapeute, mais un médiateur.

Les 4 EHPAD du centre hospitalier des vallées de l’Ariège viennent de s’engager dans cette voie de 2 manières :

Maya la petite labrador (photo)

L’acquisition d’un chiot de race Labrador, femelle issue d’une lignée qui travaille déjà en médiation animale auprès d’enfants, d’adultes handicapés et de personnes âgées. MAYA n’est âgée que de 2 mois, elle va bénéficier d’une éducation de base avant d’entamer une formation spécifique à partir du mois de septembre 2020. Elle est hébergée par le promoteur du projet qui l’amène chaque jour à l’EHPAD afin qu’elle puisse dès à présent s’habituer aux résidents et aux lieux. 

L’achat de 4 phoques postiches.

Le phoque PARO est un robot émotionnel d’assistance thérapeutique ayant fait l’objet de 10 années de recherche et développement en intelligence artificielle au Japon, appuyées par de nombreuses études de validation clinique. Unique en son genre par sa conception, son ergonomie, son poids et ses traits apaisants, il offre aux professionnels desanté un outil simple d’utilisation et de haute technologie permettant de véhiculer les bénéfices de la thérapie animalière auprès de personnes atteintes de troubles du comportement et de la communication (Malades Alzheimer et troubles apparentés), ou bien de déficiences motrices et sensorielles, en procurant à ces personnes une amélioration de leur bien-être et de leur qualité de vie dans un cadre non médicamenteux.Ces investissements ont été financés, dans le cadre du plan GRAND AGE, par le Conseil départemental del’Ariège que le CHIVA remercie profondément.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top