Tourisme et loisirsUNE

Tourisme en Ariège : Décembre une activité fortement influencée par la crise sanitaire

Ce mois de décembre est inévitablement marqué par le contexte sanitaire, encore difficile, lié à l’épidémie de la Covid-19. Les différentes annonces gouvernementales ont rythmé le secteur touristique et influencé les intentions de départs de la clientèle. Ainsi, l’issue du confinement au 15 décembre n’a pas eu l’effet escompté sur les réservations dans les hébergements marchands.

Les différentes mesures mises en place (couvre-feu, fermeture des remontées mécaniques, fermeture des restaurants et des sites) ont sans doute freiné les réservations.

La clientèle présente durant les vacances de Noël est une clientèle familiale ou en groupe d’amis, fidèle et désireuse de se retrouver et de profiter des grands espaces naturels. La seconde semaine a été plus dynamique que la première.

De plus, le mois de décembre enregistre un enneigement favorable. Dans les domaines skiables, les espaces ont été sécurisé afin de proposer des activités libres (raquettes, luge, ski de randonnée) réjouissant la clientèle. Les espaces nordiques, quant à eux, ont dopé leur fréquentation avec une clientèle présente avide de s’adonner aux différentes activités.

Plus des 2/3 des professionnels estiment leur activité en baisse par rapport à l’année précédente.

Une activité critique chez les hébergeurs

65% des hébergeurs estiment leur niveau d’activité en baisse par rapport à l’année dernière, 31% équivalente, 2% supérieure et 2% qui ne se prononcent pas. Le déconfinement progressif à partir du 15 décembre et la possibilité de se déplacer entre région n’ont pas suffit à une reprise de l’activité. L’hôtellerie et les hébergements collectifs continuent d’être durement impactés par la crise sanitaire. Les chambres d’hôtes et l’hôtellerie de plein air enregistrent une forte baisse d’activité. Les locatifs quant à eux semblent tirer leur épingle du jeu en proposant à la clientèle des espaces privés et indépendants.

Les activités outdoor

Les professionnels d’activités outdoor sont partagés quant à leur activité. 4 professionnels sur 10 jugent son activité équivalente à supérieure à l’année précédente et 6 professionnels sur 10 inférieure. L’enneigement favorable a dynamisé les activités en lien avec les activités de loisirs hivernales.

Les domaines skiables

Le mois de décembre connait un enneigement opportun dans les domaines skiables. Cependant, à la sortie du confinement le 15 décembre, les remontées mécaniques n’ont pas eu l’autorisation d’ouverture. Il est par conséquent important de différencier l’activité dans les stations de ski et les activités dans les espaces nordiques.

Dans les stations de ski, les espaces ont été sécurisés, des actions de prévention et de surveillance mises en place. La clientèle présente durant les vacances de Noël a ainsi pu profiter des espaces luges, raquettes, ski de randonnée, en accès libre. La seconde semaine des vacances a été plus importante que la première en terme de fréquentation.

Dans les espaces nordiques, l’activité est supérieure à l’année précédente. A noter que l’année précédente l’enneigement était défavorable : les domaines n’avaient pas ouverts ou ouverts partiellement. Cette année se distingue donc en tout point avec d’une part un enneigement favorable. D’autre part on peut supposer l’existence d’un transfert de la clientèle des stations de ski de piste vers les espaces nordiques.

Sur les espaces nordiques, seul l’Etang de Lers est resté fermé.

Perspectives des mois à venir

Suite aux dernières annonces gouvernementales, empêchant l’ouverture des sites culturels, des restaurants et des remontées mécaniques les professionnels du tourisme sont pessimistes quant aux perspectives des mois à venir.

De plus, sans visibilité sur les dates d’ouverture, la clientèle est réticente à effectuer des réservations, notamment en ce qui concerne les vacances de février.

Ainsi pour le mois de janvier, seulement 4.7% des professionnels estiment leur activité de moyen à élevé, et 10.5% pour le mois de février.

La note de conjoncture détermine les ressentis sur la période écoulée et les tendances du mois à venir à partir de l’opinion des professionnels interrogés. Ces résultats ne peuvent en aucun cas se substituer aux analyses quantitatives et qualitatives. Les résultats présentés sont issus d’une enquête en ligne menée du 28 décembre au 08 janvier 2021 (taux de réponse : 16%). Partenaires : Offices de Tourisme, CRT Occitanie

Crédit photo : ©azinat.com TV – « station de Ax 3 domaines janvier 2021 »

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
1
Dubitatif
0
Silly
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Tourisme et loisirs