Tourisme et loisirsToute l'actualité

Tourisme en Ariège : Mars, une activité atone

La filière touristique est mise à mal depuis maintenant un an en raison du contexte sanitaire. En effet, l’année précédente au 14 mars tout le pays se trouvait confiné mettant un coup d’arrêt aux activités touristiques.

Cette année, même si le confinement n’est pas encore de rigueur pour tous les départements au mois de mars, les restrictions mises en place pour lutter contre la pandémie, limitent les déplacements et les séjours touristiques.

De plus le calendrier scolaire des vacances d’hiver n’a pas été opportun pour l’activité de ce mois. La raison en est que les vacances concernant notre zone se sont terminées au 1er mars, n’engendrant pas de ce fait de séjour touristique. Seule la zone B (Aix Marseille, Strasbourg, Rennes) était encore en vacances jusqu’au 08 mars. Cependant, le poids de cette clientèle est mineur sur cette période sur notre territoire.

Ce contexte n’est donc pas favorable à l’hébergement marchand particulièrement aux hôteliers et hébergements collectifs de tourisme. La clientèle présente est surtout une clientèle de proximité et locale originaire du bassin toulousain profitant des weekend et de la douceur de ce mois de mars.

Une situation critique pour les hébergements touristiques

54% des hébergeurs estiment leur niveau d’activité en baisse par rapport à l’année dernière, 30% équivalente, 9% supérieure et 7% qui ne se prononcent pas. Les vacances scolaires d’hiver de la zone C (correspondant à notre zone) se sont terminés au 1er mars, n’engendrant pas des retombées sur le mois de mars. Seule la zone B (Aix Marseille, Strasbourg, Rennes) était à cheval sur le mois de mars, mais n’a pas suscité de réservations.

Les hôtels, hébergements collectifs, chambres d’hôtes restent en grande difficulté. Les meublés de tourisme arrivent à équilibrer leur activité sur les weekends, et en semaine avec quelques réservations des professionnels.

Les activités

Le calendrier scolaire n’a pas été favorable aux activités touristiques du mois de mars. Appuyé à cela, la douceur printanière d’une grande partie du mois a détérioré les conditions d’enneigement.

Dans les stations de ski, le contexte sanitaire pèse toujours. Dans la continuité des mois précédents, malgré les pertes économiques d’envergure, les stations ont accueillis les clients jusqu’à la fin des vacances scolaires. Ainsi, les pistes ont été sécurisées pour la pratique du ski de rando, raquettes, et balades piétons. Le tapis luge mis en fonctionnement et les cours de ski en pied de pistes ont été proposés pour les débutants avec l’ESI et l’ESF. Des animations ont été mises en place les après-midi.
La dernière semaine de vacances allant jusqu’au 8 mars est bien moins fréquentée. Les professionnels ont assuré toutefois les différentes prestations (restaurants à emporter, loueurs de matériel, écoles de ski).

Dans les espaces nordiques, la douceur du mois de mars et le manque de précipitations de neige a limité les activités et engendré une fermeture anticipée des espaces nordiques.

Perspectives pour le mois d’avril

Alors que les vacances de Pâques, première aile de saison, offraient de bonnes perspectives pour le mois d’avril, le troisième confinement, du 6 avril au 1er mai, est un coup dur pour les professionnels du tourisme.
Les nouvelles restrictions mises en place afin d’enrayer cette troisième vague ont fortement impacté la filière touristique. En effet, la limitation des déplacements à 10Km, le maintien du couvre feu à 19h et les commerces non essentiels fermés empêchent les séjours touristiques. De plus, les vacances de Pâques sont unifiées pour tout l’hexagone les portant du 12 au 26 avril.

Les professionnels ont enregistré de nombreuses demandes d’annulations ou de reports des séjours.

La note de conjoncture détermine les ressentis sur la période écoulée et les tendances du mois à venir à partir de l’opinion des professionnels interrogés. Ces résultats ne peuvent en aucun cas se substituer aux analyses quantitatives et qualitatives. Les résultats présentés sont issus d’une enquête en ligne menée du 28 mars au 08 avril 2021 (taux de réponse : 15%).
Partenaires : Offices de Tourisme, CRTL Occitanie

Crédit photo : ADT

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Tourisme et loisirs