Cinéma

Lavelanet : Le Ciné bébé du mois « Chats par ci, chats par là » le 25 août

Mercredi 25 août à 10h00 aura lieu la séance ciné bébé du mois autour du court métrage « Chats par-ci, chats par-là »

Des matous facétieux et attendrissants !

De la ronde Bamboule aux félins malins d’Orient, en passant par une course au loup et une pêche extraordinaire, ces quatre fables concoctées par Fabrice Luang-Vija sont un régal drôlatique et lyrique. Miaou !!

CHATS PAR-CI, CHATS PAR-LÀ, il y a des chats partout, même au cinéma ! Rien d’étonnant pour ce cher félin qui partage la vie des hommes depuis plus de 9 000 ans ! À cette époque, nous avons développé l’agriculture, le stockage des céréales a attiré les souris, qui ont attiré… les chats.

Au-delà de son rôle de chasseur, l’animal est rapidement apprécié pour sa douceur et sa nonchalance. Mais contrairement aux autres espèces domestiquées, il ne peut être dressé. Cette indépendance a engendré un rapport particulier entre l’Homme et le chat, oscillant entre fascination, vénération et crainte.

Les quatre courts métrages exposent tour à tour ces multiples facettes.

C’est dans Bamboule qu’on découvre le mieux l’animal de compagnie, membre de la famille à part entière jusqu’à l’anthropomorphisme.  Le Chasseur rusé du court Le Tigre et son maître se révèle dans l’adaptation du conte chinois Le Tigre et le chat. Nos amis les chats sont à la fois des Bamboules, véritables « peluches vivantes » et des tigres aux réflexes sauvages. Ceci participe à créer des situations décalées et drôles, développées jusqu’à l’absurde dans La Pêche miraculeuse et La Poule, le Chat et autres bestioles.

Le cinéma d’animation s’est emparé dès les années 30 de cette situation unique pour nous attendrir et nous faire rire ! Et les matous de ces quatre films courent dans les traces de leurs ancêtres animés : Félix le chat, espiègle et inventif, plus populaire que les stars du cinéma muet de son époque ; le pauvre Tom et Jerry la souris qui ne le laisse jamais tranquille, ou le fameux Sylvestre de Titi et Grosminet.

CHATS PAR-CI, CHATS PAR-LÀ emprunte à l’univers des cartoons et du cinéma burlesque… De Chaplin à Keaton ou Tex Avery, les films se nourrissent d’effets comiques inattendus, les gags, qui créent un univers absurde et irrationnel. Le héros est toujours confronté à plus fort que lui, mais il y a systématiquement un petit grain de sable qui grippe et renverse l’ordre des choses. Les mouvements irréels, les déformations importantes des personnages qu’offre le film d’animation dans le style « cartoon » accentuent le phénomène. Nos chats et leurs compères vivent toutes sortes de situations illogiques, exagérées, caricaturales, dans des histoires qui échappent au raisonnement et provoquent le rire

en collaboration avec la Ludothèque Municipale de Lavelanet qui propose une passerelle à la suite de la projection avec des jeux autour du thème du film.

Salle Georges Melies – Tarif Unique 4€  – 

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Cinéma