Image du jourPays de MirepoixUNE

Manses : des cigognes à l’origine de l’incendie

Mardi soir vers 20 heures, une cigogne à l’origine d’un départ d’incendie à Manses, l’intervention des pompiers a évité que le feu ne se propage à la forêt de la Belene.

Cela parait incroyable, et c’est extrêmement rare, mais il arrive que des cigognes soient à l’origine d’incendies en s’électrocutant sur des lignes électriques !

Eric Bertrand, éleveur à Mirepoix a vu la scène en direct : « J’étais en train de faucher à Manses, j’ai vu un vol de cigognes passer tout près de la ligne à haute tension, en même temps un grand éclair jusqu’au sol, et très vite des flammes ont entouré le Pylone…çà a pris dans les arbres autour, j’ai appelé le 18 aussitôt ! »

Leur envergure (jusqu’à 2 m 15 !) peut en effet leur faire toucher deux fils en même temps, et c’est l’électrocution assurée !

Fort heureusement mardi soir à Manses, tout s’est bien terminé : l’alerte a pu être donnée au départ du feu, les pompiers sont arrivés 33 minutes après l’alerte depuis Mirepoix, Pamiers et Varilhes, l’incendie était accessible depuis la route, et n’avait pas pris trop d’ampleur, les camions sont montés au dessus de la zone pour arroser le départ de feu avant qu’il ne se propage à la forêt toute proche où les résineux sont nombreux et qui compte plusieurs centaines d’hectares !

1500 mètres carrés seulement ont brûlé

Bref une catastrophe évitée de justesse comme le soulignait la maire Simone Verdier venue sur les lieux et qui félicitait le lieutenant Fonquernie, chef de groupe de Laroque d’Olmes et les pompiers présents pour la rapidité de leur intervention et leur efficacité !

1500 mètres carrés seulement ont brûlé, et la pauvre cigogne auteur de l’incendie a été retrouvée carbonisée au pied du pylone…et confirmait ainsi l’origine du sinistre !

Les pompiers n’ont quitté les lieux qu’à la nuit tombée, lorsque toute fumerolle avait disparu.. Ils ont du revenir le lendemain : avec la chaleur vers 10 h 30 de nouveau des fumées s’échappait de la zone impactée.

Les riverains de l’incendie prient pour que cet incident ne se reproduise pas ! En effet, les coteaux secs de landes et de bois de Manses sont inaccessibles pour leur plus grande partie et traversés de part en part par la ligne à haute tension !

Les cigognes affectionnent depuis quelques temps la vallée de Manses et la gravière de la Mondonne : tous les soirs elles sont entre 30 et 40 à tournoyer au dessus du village cherchant des points hauts pour se percher.

Elles trouvent leurs perchoirs sur de grands arbres à l’entrée de Berbiac et sur les pylônes électriques alentours. « Au début nous prévenions l’Office français de la biodiversité lorsque nous trouvions des cigognes électrocutées, maintenant cela arrive trop fréquemment ils ne se déplacent plus » précisait la maire Simone Verdier et de rajouter “Faudra t il mettre des perchoirs à cigognes pour éviter ce genre d’incident à l’avenir ? Je me pose sérieusement la question  !!

Source et photos : Mairie de Manses

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
1
Chouette
4
J'aime
2
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Image du jour