L'invité.e de la semaine

Maylis Bouffartigue – “Histoires de se rencontrer” : Invitée de la semaine sur Azinat TV

Pendant 5 jours, artistes, conférencier.e.s, membres de la société civile, spectateur.trice.s, questionneront la transmission et la narration de l’Histoire ; plus particulièrement l’étude et la compréhension des Crimes contre l’Humanité.

Du 12 au 16 octobre, au Mas d’Azil aura lieu la deuxième édition du Festival “Histoires(s) de se rencontrer”, organisé pas l’association “Rencontre théâtrale”

La question fondamentale de Hannah Arendt résonne avec insistance: « Que sommes-nous en train de faire ? Qu’est-ce que l’humanité est en train de faire ? »

Des conférences, du chant, des lectures, du théâtre, du cinéma, de la danse et une visio avec Edgar Morin, parrain du festival seront au rendez-vous. Un festival artistique multi disciplinaire pour aborder des sujets sérieux que sont la concentration des médias, avec la projection du film “Média Crash – qui a tué le débat public ” et l’étude et la compréhension des crimes contre l’humanité.

Aujourd’hui nous recevons l’organisatrice de Festival Maylis Bouffartigue, qui nous dit tout sur “Histoire(s) de se rencontrer”

Mercredi 12 octobre au cinéma Le Mas d’Azil (4 rue du Temple)  et du 13 au 16 octobre à la Salle des Fêtes du Mas d’Azil (rue Mouret).

TARIFS :

  • Pass global 50 € –
  • Pass we (15/16 oct) 40 € –
  • Spectacle unique 12€/8€ –
  • 5 € moins de 12 ans –
  • Conférences : Participation libre et nécessaire – film 5€/4€
Buvette et petite restauration sur place
Réservations

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:L'invité.e de la semaine