L'invité.e de la semaine

Nicole Rieu : Invité.es de la semaine sur Azinat.com TV

Cette semaine nous recevons, Nicole Rieu, chanteuse, compositrice, interprète et auteur qui revient avec un nouvel opus intitulé « Et la vie coulait », et surtout un nouveau spectacle sur scène, préparé en résidence durant une semaine au Centre Culturel de Tarascon sur Ariège .

Ariégeoise de cœur et vivant à Seix, Nicole Rieu avait à cœur de faire naître et grandir ce projet au milieu des montagnes.

« Je tenais à ce que la création se fasse en Ariège (..) dans ce bel écrin qu’est le centre culturel de Tarascon » « Je voulais que tout l’album soit dévoilé ici et j’en suis très heureuse. »

La chanteuse accompagnée, une fois n’est pas coutume de deux musiciens extrêmement talentueux, Julien Rieu de Pey et Felix Sabal-Lecco, a présenté ce samedi un spectacle reprenant anciennes chansons et nouvelles compositions. Elle revient sur la préparation de ce dernier album.

C’est un privilège considérable dans cette vie de pouvoir faire un métier qu’on aime, le chant et la musique c’est quelque chose qui rend joyeux.

« On a pris le chemin d’un album plus peaufiné, arrangé avec un batteur, des chœurs … » Un album qui a pris beaucoup de temps à se concrétiser avec quelques nouveautés comme cette nouvelle équipe.

« J’ai pris un manager, une attachée de presse et un manager qui met les disques sur les plateformes » « il y a trois ans encore je savais à peine que cela existait » s’amuse t’elle a dire.

Une résidence qui a donné lieu à une semaine incroyable en termes de création nous rapporte la chanteuse avec le dévoilement vendredi sur les plateformes du titre éponyme « Et la vie coulait » et du clip.

Une résidence rendue possible par l’appui de la mairie de Tarascon en la personne de Mr Sutra, ainsi que l’association La voix du Scribe par l’intermédiaire de Mme Cortès.

Un album qui sortira donc en début d’année prochaine et une tournée qui sera jalonnée de résidences et d’ateliers.

« J’ai été agréablement surprise de cet accueil incroyable » et de remercier Mélanie Marrot pour l’accueil artiste impeccable.

Une belle réception également auprès du public qui ravit l’artiste après deux années rendues compliquées par la place de la culture et des artistes jugés « non-essentiels »

« Se trouver dans cette situation d’être des gens non-essentiels, c’est violent » « pour moi une société sans culture, c’est une société qui se meurt »

Des mots percutants qui marquent l’attachement de Nicole Rieu à la musique et à la culture en général. Elle qui croyait ne plus remonter sur scène regarde maintenant vers l’avenir grâce à l’appui de son fils Julien, « Il va y avoir une tournée, maintenant il faut que ça tourne, que les gens voient le travail que l’on a fait, ce que c’est une femme de 70 ans qui chante encore et qui a la joie au cœur et qui a envie de faire partager son bonheur de pouvoir chanter. »

« C’est un privilège considérable dans cette vie de pouvoir faire un métier qu’on aime, le chant et la musique c’est quelque chose qui rend joyeux.»

Un album qui sortira donc en début d’année prochaine et une tournée qui sera jalonnée de résidences et d’ateliers, autant de moments de partages pour celle qui nous rappelle que chanter est un acte d’amour et de partage et que « un artiste sans le public n’est rien.»

« Continue de nous faire rêver » Nicole Rieu et de partager avec nous ce bonheur et cette humanité.

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
2
Chouette
1
J'aime
2
Dubitatif
0
Dorine d'AzinatTV
Jeune quarantenaire et chef d'entreprise. Ariégeoise d'adoption, arrivée en 2015 par obligation professionnelle, j'y suis restée par amour.. du territoire. J'écume la Haute-Ariège entre grands espaces et manifestations culturelles, les yeux toujours grands ouverts.

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:L'invité.e de la semaine