PersonnalitésUNE

“Des vulves qui mènent au trou”* : Notre hommage à Claudius de Cap Blanc 

Nous avons appris par voie de presse que Claudius de Cap Blanc, de son veritable nom Jean-Claude Lagarde, a été retrouvé mort le 11 novembre dernier au pied de son œuvre phare au Prat d’Albis.

Selon ses proches, l’artiste se serait suicidé en réaction au saccage récent de son œuvre. Un arbre totem accompagné de plus de 1000 gravures de vulves sur lequel il travaillait depuis plus de 15 ans.

Claudius de Cap Blanc, pour le présenter brièvement, est un artiste ariégeois atypique. Créateur de l’affabuloscope au Mas d’Azil, il a surtout fait parler de lui en gravant des signes vulvaires sur la roche, ce qui ne lui a pas valu que des amis… mais ses proches garderont de lui le souvenir d’un grand artiste

Nous n’avons jamais eu le plaisir de le rencontrer mais, en 2009 à la naissance d’Azinat, il nous avait fait son auto-portrait.

Affabuliste à l’Affabuloscope, né à l’Acheuléen (1,3 million d’années) sait d’où IL vient, NE sait pas où IL va, mais y va en brûlant de la gomme à chaque pas.”

Claudius de Cap Blanc est né trois ans après la moitié du XXe siècle, l’année même où Staline faisait à l’humanité l’honneur de se retirer de la scène terrestre. Preuve qu’un important tournant s’amorçait dans l’histoire, et qu’une telle année ne pouvait qu’augurer un grand cru.

Après une enfance ordinaire où se perçoivent déjà les traits dominants de son caractère (ce sera un rebelle, un individualiste épris de liberté et de grands espaces, un insoumis, un insatisfait permanent à la recherche de l’absolu), Claudius fait des études qu’il se plaira par la suite à qualifier de « primaires», ajoutant: «Je n’ai rien appris à l’école, en tout cas rien de ce que je rêvais confusément d’apprendre». quelques boutons suppureux accrochés au menton, Claudius fixe ses yeux sur un horizon au-delà de l’horizon et se jette dans la vie active avec une avidité de loup. Il veut tout faire, tout apprendre, tout sentir, tout connaître, et croit puérilement qu’il va trouver «le vrai mode d’emploi de la vie» dans ces livres séculaires qui «parlent de la vérité»: Bible, Coran, Vedanta et autres marchands de zen ou de taoïsme.

Comme s’il voulait circonscrire tous les domaines du savoir, ce boulimique errant se plonge ensuite dans des domaines aussi variés que l’archéologie, la paléontologie, l’astronomie, la biologie, et surtout l’ histoire, en particulier celle du colonialisme qui lui révèle les irréductibles travers de l’humain conquérant, massacreur et donneur de «bonnes leçons».

Durant une dizaine d’années, vivant d’expédients, exerçant toutes sortes de métiers, on le verra peintre à Spokane (USA), laveur d’assiette dans le Quennsland (Australie), colporteur au Canada, baroudeur au Pérou, en Inde, en Afrique du nord, au Sri Lanka, en Israël, au Népal, à la Réunion,…

Ce grand périple, riche d’aventure et d’odeur, ne fait que ramener Claudius à lui-même, mais cette fois il sait, ou croit savoir, qu’il n’y a qu’une vérité: la sienne, et que c’est à chacun de la découvrir en la créant. Fort de cette trouvaille il rentre en France et décide de s’établir dans sa terre natale, l’Ariège. Il y crée au Mas d’Azil un univers métahistorique : l’Affabuloscope.

*Des vulves qui mènent au trou

En 2013, Claudius avait été amené devant le tribunal correctionnel de Foix, dans le cadre d’une comparution immédiate pour avoir tagué la passerelle de la grotte du Mas d’Azil de mains et de symboles vulvaires. C’était la troisième fois qu’il réitérait une telle action.

Résultat, deux mois de prison avec sursis, 60 heures de travaux d’intérêt général et une interdiction de fréquenter le site de la grotte du Mas d’Azil pendant 18 mois.

en 2015 il se retrouvait en prison pour ne pas avoir dédommagé la commune du Mas-d’Azil et pour ne pas s’être acquitté de la peine de travail d’intérêt général.

Cela avait inspiré notre ami CIRE qui avait produit ce dessin : Notre hommage à Claudius de Cap Blanc.

© Cire Illustrateur www.cirebox.com

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
25
Chouette
8
J'aime
6
Dubitatif
6
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Personnalités