Actualités

Etre une famille nombreuse aujourd’hui en Ariège

L’Union Départementale des Associations Familiales de l’Ariège a enquêté sur les familles nombreuses du département afin de mieux les connaitre et faire connaitre. 216 familles ariégeoises ont répondues à cette enquête. Focus sur les tendances observées.

Être une famille nombreuse aujourd’hui en Ariège, bonheur ou contraintes ?

Développer une solidarité entre ses enfants et s’épanouir personnellement sont les deux sens les plus évoqués par les parents au fait d’avoir plusieurs enfants. Les contraintes viennent dans un second temps : pour un tiers des familles nombreuses avoir plusieurs enfants, c’est accepter d’avoir moins de temps pour soi.
De plus, il ressort de l’étude que la majorité des familles nombreuses considère qu’elles bénéficient d’une mauvaise image. Parmi les raisons évoquées sont citées l’association du désir d’enfants à l’obtention des aides sociales ou encore une conception rétrograde de la famille. Lorsque les représentations sont positives, la famille nombreuse est associée à une vie familiale emplie de joie, de partage où l’on inculque aux enfants le respect, la solidarité etl’entraide.

Gestion du budget et conciliation vie familiale/vie professionnelle, les deux principales difficultés des familles

Les familles nombreuses partagent les mêmes difficultés que celles exprimées par les parents en général mais elles sont plus prononcées pour elles notamment sur les questions financières et la conciliation vie familiale/vie professionnelle. Les postes de dépenses pour lesquels la majorité des familles nombreuses n’a plus de margefinancière concernent les vacances, les loisirs, les activités et l’habillement. 67 % des familles nombreuses peinent àboucler leur fins de mois contre 63 % des autres familles et, pour la majorité d’entre-elles, cette situation se reproduit tous les mois.

La conciliation vie familiale/vie professionnelle est la deuxième difficulté rencontrée par les parents, quel que soit lenombre d’enfants. Un tiers des familles a indiqué que le travail a un impact négatif sur leur vie familiale et un autretiers estime que la vie familiale a un impact négatif sur la vie professionnelle.

Quelles solutions et quelles aides pour les familles nombreuses ?

Afin de s’occuper des enfants et de subvenir aux besoins du foyer, les femmes ont tendance à réduire ouinterrompre leur activité professionnelle et les hommes à travailler plus pour augmenter les revenus. Par ailleurs, l’enquête portait pour partie sur leurs attentes et besoins notamment d’un point de vue de la politique familiale. Il ressort que les familles nombreuses connaissent bien les dispositifs de politique familiale existants et ont consciencedu bénéfice des aides allouées par l’État. Elles plébiscitent davantage les aides financières directes et souhaiteraient la revalorisation des allocations familiales, dispositif qu’elles jugent particulièrement bénéfique.

Pour accéder à l’intégralité des résultats de l’enquête, rendez-vous sur la page Facebook de l’UDAF 09 : https://fr-fr.facebook.com/udaf.ariege/ ou contactez-nous au : 05.61.05.46.09 / cleroy@udaf09.unaf.fr.

Qu’est-ce que l’observatoire départemental des familles ?

Depuis 2010, l’UDAF s’est doté d’un Observatoire des Familles et organise une grande enquête annuelle auprès des familles de l’Ariège. L’objectif est de mieux connaître les réalités auxquelles elles sont confrontées afin de mieux défendre leurs intérêts et porter leurs voix dans les nombreux organismes dans lesquels l’UDAF les représente (CAF, CPAM, Commission de surendettement, Fonds Unique Habitat, etc.).

L’enquête 2018, porte sur le thème « Les grands-parents dans la vie familiale » (en cours).

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top