Action publique

Le PNR fêtera ses 10 ans en mai…et après ?

Le PNR est né officiellement par publication au journal officiel le 30 mai 2009 et depuis cette date de nombreuses actions ont été réalisées. Toutes les communes du Parc sont concernées et ont eu à gérer des projets qui touchent au patrimoine ou à la bio diversité. Pourtant le PNR n’évoque rien de précis pour les populations : les 10 prochaines années devront inverser la tendance, c’est en tout cas la priorité de son nouveau président Kamel Chibli.

C’est au cours d’un déjeuner autour d’une avant première* que Kamel Chibli et ses vice-présidents étaient réunis pour faire un point avec nous sur les dossiers du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises.

On le sait (ou pas) le PNR travaille au quotidien dans le cadre de son périmètre (mais aussi avec des territoires associés ou « frontaliers ») sur tout un tas de sujets liés à la biodiversité, au patrimoine local, à la mise en valeur du patrimoine humain (les métiers) et l’habitat traditionnel des Pyrénées, notamment au bâtit en pierre sèche, les cabanes de bergers,…

Le PNR ne fait pas la promotion du tourisme mais contribue à la qualité de ses équipements et du cadre « d’accueil » avec des opérations de réintroduction du bouquetin qui a « boosté » la fréquentation de certaines zones du Couserans, une labellisation de gîtes touristiques, des opérations sur les bâtis traditionnels et la filière « Pierre Sèche » et peut-être prochainement « Ardoise » précise Jean-Louis Attané vice-président en charge des dossiers patrimoine.

« Notre objectif est autant de travailler sur le traditionnel que sur le moderne et l’avenir de l’emploi sur le territoire du PNR« , c’est le sens du « label Parc » qui est délivré sur des produits ou services qui sont issus du territoire (produits et transformés sur place)

« Le tourisme cherche aujourd’hui de l’authentique » rappelle Kamel Chibli, « et nous voulons lui fournir cet authenticité, tout en se concentrant sur l’aspect économique des choses, l’emploi que cela va engendrer, car ce n’est pas un gros mot« 

Après une présentation et un rappel des actions menées depuis 10 ans, par les vice-président présents, Kamel Chibli rappelle le calendrier des manifestions prévues pour les 10 ans et fait le souhait que les 10 ans prochains puissent permettre au PNR de se rapprocher des citoyens et des populations. En effet, c’est auprès des populations que le PNR gagnera sa légitimité pour les prochaines années ; « nos actions dans la mobilité et la biodiversité et plus largement l’environnement sauront rapprocher les citoyens et les habitants du Parc Naturel Régional, nous en sommes persuadés » clame Patricia Quinat-Raynaud vice-présidente en charge des dossiers biodiversité et impact des changements climatiques.

*avant première : Au cours du déjeuner qui se tenait au Club-House à Labastide de Sérou, nous avons goûté au poulet bio cuit au foin issu du PNR de chez Christelle Record éleveuse et ayant participé à l’opération « prairies fleuries » du PNR.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top