Territoires

Oriège, Ariège, Aston : des vallées d’études et d’expérimentations naturalistes…

Dans le cadre de semaines de formations d’étudiants en BTS « Gestion et Protection de la Nature« , l’Observatoire de la Montagne a accueilli fin septembre une classe sur le site Natura 2000 « Vallée d’Aston ».

Du 23 au 28 septembre 2019, Cap sur l’Ariège pour 30 étudiants de l’école Valrance dans le sud-Aveyron.

Basés au Centre d’accueil de Carniès, à Rabat-les-Trois Seigneurs, ces jeunes préparent un BTS Gestion et Protection de la Nature. Différents objectifs pour leur voyage : intégrer le contexte naturaliste et humain des vallées de montagnes ; rencontrer les acteurs de la gestion de la nature et de l’éducation à l’environnement sur la Haute Ariège ; participer de manière active à la sauvegarde d’un patrimoine environnemental ; … et profiter de la convivialité ariègeoise.

 A Orlu, les jeunes ont été accueillis par les guides de l’Observatoire de la Montagne puis par le directeur de la Réserve Nationale de faune. Le SYMAR Val d’Ariège (Syndicat de Rivière de l’Ariège) a permis aux étudiants de mieux saisir les enjeux liés à l’eau et le contexte des interventions sur une rivière. Un technicien de la Fédération des Chasseurs leur a présenté la faune de montagne et sa Gestion.

Si brulant puisse-être le sujet en Ariège, la gestion des estives, du foncier montagnard et des troupeaux transhumants fut abordé à Laïcat grâce à deux éleveurs, Messieurs Ralu et Berthomieu, et aux conseils techniques de la Fédération Pastorale de l’Ariège.

Forts de ces enseignements, les étudiants se sont dirigés vers Aston. Ils y ont été accueillis par les équipes de l’Association des Naturalistes de l’Ariège et par le Conservatoire des Espaces Naturels d’Occitanie. Le Desman des Pyrénées, et le projet européen LIFE ont été les fils conducteurs d’une journée de connaissance de l’espèce et de restauration de son habitat sur un affluent de la rivière Aston, en bordure du village. La vallée a ainsi résonné du doux bruit des tronçonneuses et débroussailleuses. Ces actions de Génie écologique ont offert au petit « rat trompette » une nouvelle zone favorable, où d’autres espèces méconnues peuvent aussi trouver refuge : Musaraigne aquatiqueCampagnol amphibieet Cincle plongeur.

Pour synthétiser cette semaine, les étudiants ont été reçus par l’animateur du grand site Natura 2000 d’Aston et par le Président du comité de pilotage. Ils ont pu constater que dans ces espaces Natura 2000 les activités humaines (randonnée, chasse, pêche, pastoralisme) sont réalisées en cohérence avec les multiples richesses naturalistes de la vallée.

Les enseignants responsables remercient chaleureusement toutes les structures et personnes intervenantes ainsi que M. Robert Kumurdjian, adjoint au Maire d’Aston et Président du Comité de Pilotage du site Natura 2000.

2 Comments

2 Comments

  1. Avatar

    Aderio

    12 octobre 2019 at 9 h 40 min

    Bonjour ! Les élèves venus de l aveyron sud sont issus de l école de Valrance et pas de Valence .voila pour une petite correction .Merci .

    • Laurence d'AzinatTv

      Laurence d'AzinatTv

      12 octobre 2019 at 10 h 23 min

      Oups !!!! merci

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top