Haute Ariège

Face aux défis, une Haute-Ariège responsable et solidaire

Le Conseil communautaire de la Haute Ariège s’est réuni le jeudi 17 mars à Ax-les- Thermes. Cette deuxième séance de l’année a été consacrée en particulier aux votes des comptes administratifs 2021 et au débat d’orientation budgétaire pour l’année 2022.

Dans son allocution, Alain Naudy, président de la CCHA, a souligné que malgré un contexte extrêmement difficile, tous les services aux populations ont été assurés tous les jours au cours de l’année.

« Nos finances sont saines et responsables et permettent de maintenir une offre de services de proximité et de qualité, d’intégrer les mesures de solidarité en faveur des Communes membres, tout en portant un programme d’investissements et de projets structurants et d’avenir sur l’ensemble du territoire, à un niveau particulièrement élevé. Pour 2022, près de 23 millions d’euros de dépenses d’investissements seront déployées sur l’ensemble du territoire » a précisé Alain Naudy. « Et le tout, en conservant la promesse de ne pas augmenter les impôts pour une sixième année consécutive ».

Par contre, l’horizon s’obscurcit pour 2023 et les années qui suivent. En effet, les collectivités ne manqueront pas d’être mises à contribution pour le remboursement de la dette colossale souscrite dans le cadre de la crise sanitaire, à laquelle s’ajoute la crise liée au conflit ukrainien. « Nous nous présenterons dans ce contexte avec un budget très vulnérable aux baisses des dotations d’Etat puisqu’elles représentent 30% de nos produits contre 3% en 2020.

Malgré tout, le Président Naudy a appelé à maintenir ce niveau d’investissement pour « maintenir et développer les services aux populations, pour l’aménagement du territoire, mais également pour favoriser la création de nouvelles richesses et de nouveaux emplois ».

• Un centre de santé pour le secteur de Les Cabannes

L’adhésion au Groupement d’Intérêt Public (GIP) « Ma santé, Ma Région » va permettre la création d’un centre de santé sur la Commune de Les Cabannes d’ici le mois de juin prochain. Ce centre de santé s’appuiera sur des médecins salariés et recrutés par le GIP.

Il s’agit d’une concrétisation qui s’inscrit dans un cadre plus large d’actions et d’initiatives pour lutter contre la désertification médicale. En effet, les démarches se poursuivent en parallèle pour attirer des candidatures à l’installation de médecins sur le territoire, en particulier sur le secteur de Les Cabannes et d’Ax les Thermes.

«Ce GIP, à l’initiative de la Présidente de la Région Occitanie, constitue un véritable outil de mutualisation de moyens pour reconfigurer une offre de soins au sein des territoires ruraux comme le nôtre. La Région y prend une grande part, la CCHA et le Département de l’Ariège contribueront également au financement de cette nouvelle structure » a indiqué le Président.

• Solidarité avec le peuple ukrainien

Non prévue à l’ordre du jour, mais décidée à l’unanimité, une délibération relative à l’octroi d’une aide financière, d’un montant de 10 000 € en faveur des populations ukrainiennes, a été adoptée.
Ce montant sera versé dans les meilleurs délais au Fonds d’Action Extérieure des Collectivités Territoriales (FACECO), dispositif sécurisé et géré par l’Etat.

« Dès lors que les besoins s’en feront sentir, la CCHA procèdera à l’achat de matériels de première nécessité pour les remettre ensuite à la Protection Civile », a confirmé le Président.

Le Président n’a pas manqué de saluer et remercier publiquement le corps préfectoral de l’Ariège, à l’appui duquel les décisions en matière de centre de santé et de solidarité au profit des Communes membres, ont pu être soumises au vote au cours de la séance.

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
1
J'aime
0
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Haute Ariège