Économie et Entreprises

Filature de Niaux : Stop ou encore ? grâce à votre participation sur KissKissBankBank

L’équipe de Sibada Laine tente de faire survivre et développer une des dernières filatures de laine des Pyrénées. Il y a quelques jours, Laura, Loic et Jordane accompagné par le PNR et les partenaires locaux tentaient une « opération séduction » pour accroitre la participation financière des donateur sur KissKissBankbank une plateforme de « CrowFunding ». Alors Stop ou encore pour leur projet ?…on le saura dans quelques jours…

La filature de Niaux est une unité « à taille humaine » de lavage, cardage et filage de laine qui a depuis ses débuts travaillé de la laine locale. Elle a employé jusqu’à 10 salariés par le passé. Actuellement vieillissante, en termes de bâtiments et de machines elle doit être rénovée (électricité, sols, isolation) et ses machines mises en conformité.

A sa création, l’entreprise proposera ses services (lavage, cardage et filage de laine) en prestation . des éleveurs, artisans et transformateurs qui sont ses trois principaux clients. Ceux-ci restent durant toute la durée du processus propriétaires de leur matière.

Le projet est principalement porté par trois personnes, par ordre d’arrivée Loïc Poirier, Jordane Ambert et Laura Bec. Chaque personne apportant ses compétences et sa volonté au service du projet. Il s’agit de la connaissance de la laine, essentielle lorsqu’on la travaille, des compétences en comptabilité et en gestion, et dans l’optique du développement du projet de l’expérience dans la vente, la relation client, l’animation… Chacun a depuis le début eu l’opportunité de se former au travail de la laine.

« Nous avons lancé une collecte de fond sur la plateforme KissKissBankBank avec pour objectif de récolter 52 800 €. Ce montant correspond à la mise aux normes de sécurité de toutes les machines.

Nous avons déjà réussi à sécuriser le premier palier de 25 700 €, financé en grande partie par nos familles , nos proches mais aussi par des éleveurs qui valorisent leur laine à la filature et d’autres qui attendent que l’on reprenne la production pour passer commande. » nous précisent Loïc Poirier et Laura Bec deux des porteurs de projets.

Vous croyez en ce projet ? Contribuez vous aussi au financement participatif sur Kiss Kiss Bank Bank

Ce financement participatif est en ligne et possible jusqu’au 24 novembre, alors faites vite !!

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top