Environnement

Saint-Girons : Une expérimentation de vélos électriques à grande échelle

Le Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises mène depuis 2019 un projet de santé-environnement intitulé « mon parc naturel, ma santé » dans le cadre du Plan de Santé-Environnement Régional avec l’ARS et l’ADEME.

Engagé par ailleurs dans des actions pour la mobilité durable, le parc entend réduire ses émissions de gaz à effet de serre, notamment dans le transport qui représente 25% des consommations énergétiques et 40% des émissions de GES. A la croisée de ces deux objectifs, de santé et d’environnement, l’opération lancée en début de semaine sur Saint-Girons entend favoriser la pratique du vélo électrique sur le bassin du Bas-Salat.

Une « initiative qui  rentre pleinement dans notre dynamique de la protection de l’environnement« , commente Kamel Chibli, président du parc venu à son tour tester le dispositif et ces vélos. « Il est question de favoriser le développement des mobilités douces et de circuler proprement. On parle beaucoup de vélo électrique mais on ne sait pas forcément comment ça fonctionne. L’idée, en partenariat avec différents financeurs dont la région est de donner la possibilité aux habitants du territoire de tester le vélo. Une découverte qui pourra peut-être permettre de basculer, pourquoi pas, du tout voiture au vélo. »  

Adossé à Maxi Sports, magasin de vélos du centre-ville tenu par Max Roblet cette opération consiste à louer gratuitement, sur dossier, un vélo électrique sur une période de trois semaines. 8 vélos au total sont mis à disposition. L’opération appelée à s’étendre sur deux années doit permettre de changer les pratiques. « Ici le vélo devient véhicule de mobilité mais aussi de santé, explique Aurélia Belin, chargée de mission Santé-Environnement du PNR. Ces vélos sont mis à disposition des habitants désireux de devenir des testeurs, des gens qui ont envie de changer leurs habitudes. Un coup de pouce à la mobilité électrique» sur un bassin d’emploi vaste de Saint-Girons à Prat-Bonrepaux où l’idée est de substituer progressivement certains trajets voiture par le vélo.

En retour, les emprunteurs sont invités à tenir un journal de bord pour partager leur vécu, recueillir des informations d’utilisation sur les conditions d’usages et de pratique et ainsi aider à l’intégration de ce nouveau mode de déplacement dans la vie quotidienne (travail, courses, loisirs). 

Pour s’inscrire, c’est ici : www.parc-pyrenees-ariegeoises.fr/mobilite-velo-et-sante-venez-tester/

En interview :

  • Kamel CHIBLI, Président du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises
  • Aurélia BELIN, chargée de mission Santé-Environnement du PNR
  • Max ROBLET, Gérant de Maxi Sports à Saint-Girons
ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top