SantéToute l'actualitéUNE

Premières vaccinations des professionnels de santé au CHAC

La campagne de vaccination a démarré dès le 4 janvier comme prévu en Occitanie. Les doses de vaccins ont désormais été réceptionnées par les centres hospitaliers pivot de chaque département. Les opérations de vaccination prévues sont donc déployées dans les premiers établissements agréés. Déjà une trentaine de centres de vaccination pour les professionnels sont en service sur l’Occitanie.

Une vingtaine d’autres centres de vaccination de ce type seront ouverts très prochainement. Au total, une cinquantaine de centres devaient donc être opérationnels en région dès cette semaine. Cette accélération de la campagne de vaccination se déroule aussi en Ariège où le CHIVA et le CHAC ont débuté leur administration du vaccin en toute fin de semaine dernière.

«  Cette campagne de vaccination s’adresse aux professionnels prioritaires (professionnels de santé, libéraux, sapeurs-pompiers, aides à domicile, âgés de plus de 50 ans et/ou présentant une comorbidité), » précise Marie-Odile Audric-Gayol, directrice départementale de l’ARS à Foix, venue assister jeudi soir dernier à la première injection au sein du CHAC. « Le Chac a été labélisé centre de vaccination, » poursuit la directrice, pour une campagne organisée selon trois principes : le libre-choix, la gratuité et la sécurité de l’administration du vaccin».

Le bâtiment Gabriel Dromard du Chac transformé en centre labélisé de vaccination a donc été le théâtre des premières vaccinations de ces professionnels. Parmi eux, Sylvie Baqué, la première « vaccinée », par ailleurs présidente du CME (Comité Médical d’Établissement), qui a largement contribué à la réalisation de ce centre. « J’ai souhaité être la première vaccinée car pour moi cette vaccination est un élément important dans la lutte contre l’épidémie. La seule solution pour l’enrayer et ne pas connaitre à nouveau une période de confinement et ses difficultés. » Et le Dr Baqué de souligner un « devoir d’exemplarité pour montrer la voie à l’ensemble des professionnels de santé comme à la population. Tout cela est très encadré depuis la consultation médicale qui vérifie qu’il n’y a pas de contre indication jusqu’aux vaccins. Il ne faut pas avoir peur…faites vous vacciner si vous voulez qu’on en sorte ! »

Applaudissement de l’assistance après l’injection du vaccin auquel s’associe son directeur, Jean-Claude Thieule. Pour lui « le Chac doit être fer de lance sur la vaccination en Ariège. » Il en fait aussi une « démarche pédagogique pour créer l’engouement, susciter l’envie pour les autres professionnels de se faire vacciner. Ce centre de vaccination reste emblématique de la coopération entre médecins hospitaliers, libéraux de ville, paramédicaux et infirmiers afin de vacciner le plus rapidement possible dans un souci d’efficacité, de pragmatisme et de proximité. »

Une coordination impérieuse autour du CHAC alors que l’on s’attend à une montée en puissance progressive et jusqu’à « 25 personnes vaccinées par jour », même si aujourd’hui il est difficilement possible de mesurer le nombre de professionnels concernés et donc la durée de cette campagne de vaccination. Même appel chez lui : « vaccinons-nous pour essayer d’endiguer cette épidémie le plus rapidement possible. C’est véritablement une cause commune au bénéfice de la santé publique.»

Très « heureux » de participer à cette première campagne de vaccination, le Dr Pichan, ancien président du CME notamment, se félicite « d’une très bonne chose vers le personnel de santé au contact direct du Covid et incidemment le plus exposé, à vacciner absolument car premier vecteur de transmission vers les malades déjà en fragilité importante. » Le dispositif doit également se déployer dans les Maisons Pluri-professionnelles et demain chez les médecins.

D’ores et déjà c’est un potentiel de 6 à 8 centres de vaccination qui devraient être ainsi ouverts. « Le message à faire passer insiste le Dr Pichan, il faut être actif, volontariste pour aller sur ce vaccin qui n’est pas dangereux et dont on ne connait pas d’effets secondaires. Il ne faut pas se poser la question, il faut y aller. Nous devons être le plus efficace possible dans la coordination avec l’ARS, les centres hospitaliers et tous les métiers de la santé en ville et notamment les médecins. »  D’autant que souligne Marie-Odile Audric-Gayol « les indicateurs sur l’Ariège ne sont pas bons. »

Un numéro départemental a été mis en place pour l’accueil l’information et l’orientation de l’ensemble des professionnels de santé : 05.34.140.140

10 centres de vaccination en Ariège réservés aux publics prioritaires (source préfecture de l’Ariège)

  • Centre hospitalier intercommunal des vallées de l’Ariège à St Jean-de Verges (CHIVA)
  • Centre hospitalier Ariège Couserans à St Lizier (CHAC)
  • Maison de santé pluridisciplinaire de Foix
  • Maison de santé pluridisciplinaire d’Ax-les-Thermes
  • Maison de santé pluridisciplinaire de Mercus-Arignac-Tarascon
  • Maison de santé pluridisciplinaire de Massat-Seix
  • Maison de santé pluridisciplinaire du Fossat
  • Maison de santé pluridisciplinaire de Laroque d’Olmes
  • Équipe de soins primaires de Pamiers
  • Maison médicale de Saverdun

A compter du 18 janvier 2021, la vaccination sera ouverte aux personnes de 75 ans et plus et aux patients de tout âge atteints d’une pathologie à haut risque de développer des formes graves de Covid19. Ils devront prendre RDV au

05.34.140.140 (7 jours/7 de 8 h 00 à 17 h00.)
ou 0 809 54 19 19 (
numéro vert) 

En complément de ce numéro, une plateforme numérique de RDV est également mise à la disposition des publics concernés à l’adresse about.doctolib.fr/covid-vaccination

Si ce numéro de prise de RDV est victime de son succès et peut conduire à des moments de saturation en cours de journée, il ne faut pas hésiter à renouveler les appels ou à se diriger vers la plateforme numérique.

 

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
1
J'aime
0
Dubitatif
0
Silly
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d’articles:Santé