Politique

EELV Ariège : Entre pandémie et environnement

Suite à sa nomination au poste de secrétaire départementale d’Europe-Ecologie-Les Verts (EELV) Ariège, Florence Cortès a témoigné de son difficile parcours des derniers mois face à la maladie et son propos politique sur la crise sanitaire «  La pandémie que nous traversons est la conséquence directe de toutes les politiques menées jusqu’à présent  » se doit d’être quelque peu précisé.  

« Les pandémies risquent de se multiplier si nous ne changeons pas radicalement, et à une échelle planétaire, les politiques menées, et de fait, nos modes de développement et d’échanges, nos manières de vivre, nos relations au vivant humain et non humain. Nos politiques ont fait preuve d’imprévoyance et n’ont pas appliqué un principe central pour les écologistes : le principe de précaution.

Les dépenses en santé publique ont baissé, la déforestation s’est démultipliée, l’investissement dans la coopération européenne en matière sanitaire n’a pas émergé tandis que le soutien à l’organisation mondiale de la santé a chuté… Dans une triple dimension sanitaire, économique et sociale, les premiers constats mettent en évidence des défauts manifestes d’anticipation, de préparation et de gestion” : disponibilité des masques, hésitations sur les protocoles sanitaires, insuffisances et faiblesses structurelles dans la gouvernance et la communication.

Cette gestion de la crise par le gouvernement a présenté et présente toujours des lacunes sur le plan sanitaire. Il faut notamment passer d’une politique de soins à une réelle politique de santé. Cette crise doit nous inviter à penser la solidarité aujourd’hui et la résilience demain. Cela passe par la relocalisation, par l’investissement massif dans les services publics, par des mesures radicales de lutte contre les inégalités et en faveur de la transition écologique.

Il y a urgence à sortir de l’idéologie néolibérale. Sans ambition politique forte, le modèle de sortie de crise favorisera le retour aux “affaires comme d’habitude”, et l’intégralité des moyens financiers sera consacrée à sauver l’économie d’hier plutôt qu’à construire celle de demain. Il faut donc dessiner collectivement les axes d’un plan de sortie de crise, qui ne soit pas un plan de relance, mais un plan de transition, qui prépare l’avenir et cela du niveau municipal au niveau mondial.

« Florence Cortès, secrétaire départementale et conseillère fédérale EELV.

Le nouveau bureau d’EELV Ariège :

  • Secrétaire départementale : Florence Cortès
  • Porte-parole homme : Christian Lammens
  • Trésorier : Serge Hanquez
  • Responsable des listes et informatique : Yves Lecourt
  • Membre associée : Kathy Wersinger

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Silly
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Politique