HISTOIRE ET PATRIMOINEUNE

Le jeu du Montreur d’ours ariégeois

On a beaucoup parlé du Monopoly ariégeois, mais savez vous qu’il y a de cela quelques années, existait le jeu du Montreur d’ours ariégeois

Le jeu de l’oie vous connaissez tous, c’est un jeu de société de parcours où l’on déplace des pions en fonction des résultats de deux dés, le but est d’arriver le premier à la dernière case.

Le jeu du montreur d’ours c’est pareil mais en ariégeois, vous partez de la grotte de Niaux pour arriver au château de Montségur en passant par les grottes de Bédeilhac, du Mas d’Azil de Labouiche… de la cité de Saint-Lizier de Foix de Mirepoix, ou encore des châteaux de Lagarde et de Roquefixade.

Ici à la place de l’oie on trouve un montreur d’ours, en guise de puit le gouffre de Los Goffios et pour traverser l’Ariège il faut emprunter le pont de diable. Si l’on arrive en case 29 on est en cure thermale à Ussat et on passe deux tours et sur la case 43 on tourne en rond dans Saint-Martin d’Oyde.

Voilà donc un très sympathique jeu ariégeois. Deux dés en bois ainsi que six pions joliment peints à l’effigie des chevaliers cathares, de Montségur ou de Mirepoix.

Malheureusement ce jeu n’a été édité qu’en quelques exemplaires et est désormais introuvable. Heureux  donc ceux qui l’ont en leur possession, j’en fait parti, c’est pour cela qu’aujourd’hui je voulais vous le faire connaître.

Et vous vous en possédez un ?

Il existe plus de 10 000 variantes du jeu de l’oie recensées à ce jour. Elles abordent tous les domaines : l’éducation, la morale, la religion, la littérature, l’histoire, l’héraldique, les sciences, la publicité, les sports, etc.

Les collectionneurs de jeux de l’oie sont appelés ocaludophiles, peut être celui-ci pourrait t’il les intéresser ?

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
1
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Silly
0
Laurence d'AzinatTv
Rédactrice principale sur Azinat.com, Laurence réalise au quotidien des reportages sur les produits et recettes du terroir ariégeois.

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:HISTOIRE ET PATRIMOINE