Commerce local

Restaurants et stations de ski fermés, pourquoi ?

C’est la question que pose Paul-Louis Maurat, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Ariège

Je reviens sur ces décisions qui impactent de manière extrême l’avenir de ces professionnels qui, malgré les aides promises (la plupart ne sont toujours pas perçues) augurent pour certains la fermeture définitive de leurs entreprises.

Les restaurateurs ont fait dès le premier confinement tous les efforts nécessaires afin de sécuriser au maximum la fréquentation du public dans leurs restaurants, efforts inutiles puisque la décision du gouvernement est qu’ils restent fermés. Cette décision me paraît déraisonnable, ces entrepreneurs gèrent une entreprise dans les meilleures conditions exigées, ils ont une famille, des employés, et aujourd’hui survivent envers et contre tout. Il faut leur permettre de travailler, c’est impératif pour eux et pour notre économie.

Il en est de même pour nos stations de ski. « On peut se promener en montagne, mais on ne peut pas faire fonctionner les remontées mécaniques » : où est la logique et le bon sens ?

J’ai du mal à comprendre ces décisions qui font que rien n’est véritablement fondé sur la protection des individus.

Il faut arrêter d’interdire ce qui pourrait et devrait être autorisé.

Laissons travailler ceux qui veulent travailler. Notre situation économique globale ne peut continuer à se permettre d’ignorer que sans activité, les dégâts collatéraux sont souvent irréparables.

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
1
J'aime
0
Dubitatif
2
Silly
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    1 Commentaire

    1. Mr Maurat, quel est le plus important? Sauver l’économie ou des vies?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Commerce local