Tourisme et loisirsUNE

Saint-Lizier, le Pays des Traces entre confinements et déconfinements

Confinement, reconfinement, déconfinement progressif, Jean-Louis Orengo, le président de l’Oeil aux Aguets qui gère le Pays des Traces au cœur de Saint-Lizier a vécu avec ses équipes pas mal de péripéties comme bien d’autres acteurs du tourisme ou de la culture.

Le site de découverte grandeur nature de 3ha labélisé Maison de Parc a connu une activité en dents de scie même si l’été a été particulièrement bons avec des stages et autres camps qui ont fait le plein. Symbole aussi d’un « retour à une consommation locale y compris pour ce type de site de loisirs », estime Jean-Louis Orengo.

Cette période particulière lui a néanmoins permis d’avancer sur un projet qui lui tient à coeur : la Tanière des Débrouillards. Un hébergement polyvalent de 40 personnes au coeur du site du Pays des Traces qui devrait à la rentrée 2021 et plus vraisemblablement au printemps accueillir des groupes, des classes de découvertes aux séminaires en passant par les stages à thèmes.

Un investissement conséquent à l’image du site exemplaire en termes environnemental, « une prise de risque », sur lequel Jean-Louis Orengo fonde beaucoup d’espoir pour doper la fréquentation du Pays des Traces, « malgré ce virus ». Et en tous les cas un outil au service du développement de l’économie touristique du Couserans.

Toutes les animations et sorties à venir pour enfants et adultes, individuels et groupes, à retrouver sur www.paysdestraces.fr

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
1
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
2
Silly
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d’articles:Tourisme et loisirs