Portes d’Ariège PyrénéesSite majeurUNE

Camp de concentration du Vernet d’Ariège, retour sur l’année 2020

En ce début d’année, Raymond Cubels président de l’Amicale des Anciens Internés Politiques et Résistants du camp de concentration du Vernet d’Ariège, nous fait un résumé des actions engagées en 2020

Petit rappel historique

« Camp de concentration », ce terme a été utilisé dès l’ouverture du camp en février 1939 par l’administration de la Troisième République Française et les prisonniers.

C’est après la défaite de la République espagnole, que le Camp de concentration du Vernet d’Ariège a servi à interner les soldats de l’armée républicaine espagnole.

Dans des conditions inhumaines, dormant dehors sous le froid et la neige sans presque rien à manger, c’est jusqu’à 15000 personnes qui sont internés en juin 1939.

A partir du 3 septembre 1939, date de déclaration de guerre entre la France et l’Allemagne, ce camp de concentration est devenu un camp répressif où sont enfermés « les indésirables étrangers » habitants sur le sol français. Citoyens allemands, communistes étrangers (Espagnols, Italiens, Yougoslaves,…) ainsi que tous les étrangers (Russes blancs, Juifs, Tsiganes) sont arrêtés sur le sol français et internés au camp du Vernet. Cela durera jusqu’à la fermeture du camp le 30 juin 1944. (en savoir +)

Retour sur 2020

144 personnes et 3 associations ont adhéré à notre Amicale en 2020. Les communes du Vernet d’Ariège, de Pamiers, de Coutens, la Communauté de Communes des Portes d’Ariège rt le Conseil Départemental de l’Ariège nous ont octroyé des subventions pour cette année aussi. Merci pour ces soutiens en très forte progression !

Notre travail en cette année 2020 a bien sûr été impacté par la crise sanitaire que nous traversons. Les visites des établissements scolaires ont été annulées, de même que celles des particuliers. Nous avons reçu le consul général des États-Unis pour une visite privée le 8 juillet. Nous avons assuré l’accueil du public pour les Journées Européennes du Patrimoine en septembre. Nous avons quand même pu mettre à disposition du collège Lakanal de Foix notre exposition entre les vacances de la Toussaint et celles de Noël.

Un chantier s’avérait nécessaire dans le cimetière : la rénovation des plaques qui étaient illisibles ainsi que l’ajout de gravier sur les tombes. Il fallait agir. Le 1er juillet, la rénovation des plaques a été réalisée par deux jeunes personnes qui se sont appliquées dans ce travail délicat. Pour les tombes, le chantier allait nécessiter plus de temps. J’ai demandé aux Sablières Denjean de nous fournir le gravier nécessaire, soit 25 tonnes. Le gravier nous a été livré gracieusement le mercredi 14 octobre. Le travail pour remplacer le gravier des 154 tombes s’est déroulé le dimanche 18 octobre de 9h à 12h. L’appel lancé a été entendu & une trentaine de bénévoles sont venues/venus nous aider. Un grand merci à elles/eux.

La cérémonie des « Oubliés » de la Toussaint ne s’est pas déroulée le 1er novembre comme d’habitude, en raison du confinement décidé. Nous avons avancé la cérémonie au jeudi 29 octobre afin que chaque tombe reçoive une fleur & une lampe solaire. Ce jour-là, deux gerbes ont été déposées au pied de la stèle : l’une conjointement par l’Amicale & la mairie du Vernet d’Ariège, l’autre au nom des francs maçons de l’Ariège. Des bougies du souvenir ont été déposées également dans le cimetière.

 Suite au chantier du cimetière, nous avons décidé de publier via notre maison d’édition « Les Éditions du camp du Vernet » une brochure qui retrace l’histoire du cimetière du camp de concentration du Vernet d’Ariège & des internés qui y ont trouvé la mort. Cette brochure « Les « Oubliés » de la Toussaint » présente les événements qui ont marqué ce carré de terre ariégeoise si particulier : de 1944 à nos jours, en passant par l’opération de répression policière Boléro-Paprika en 1950, puis par les années 70 avec la tentative de translation du cimetière, heureusement contrecarrée par les anciens internés menés par Ilario Plinio & enfin les aménagements des années 2010-2020. Cette brochure recense également les identités de 228 personnes décédées suite à leurs conditions d’internement dépourvues de la moindre humanité dans ce camp de concentration français.*

La deuxième édition du livre de Bruno Frei, « Les Hommes du Vernet » est toujours disponible. Cette édition est enrichie d’un carnet de dessins en couleurs que les internés ont offert à Bruno Frei, lors de son départ du camp. Vous pouvez soit commander cet ouvrage via notre site Internet www.campduvernet.eu soit chez votre libraire.

Et pour 2021

Nous avons des projets pour 2021, avec une exposition de dessins sur la commune de Saverdun en lien avec le film JOSEP que je vous recommande… Nous prévoyons une Nuit Européenne des Musées avec des interventions d’artistes…
Nous avons été contactés par le Musée des Abattoirs de Toulouse qui prépare une exposition intitulée : « François Tosquelles, La Déconniatrie : art, exil et psychiatrie ». Elle se tiendra dans ce musée du 24 juin 2021 au 10 janvier 2022, puis circulera au Centre Cultural Contemporània de Barcelone de février à juillet 2022, au Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia à Madrid de septembre 2022 à mars 2023, puis à l’American Folk Art Museum de New-York d’avril à septembre 2023. 
Que de beaux projets, sans oublier notre Assemblée Générale au mois de mai…

Raymond Cubells,
président de l’Amicale des Anciens Internés Politiques et Résistants
du camp de concentration du Vernet d’Ariège

*Il sera possible de la commander au prix de 5€ plus 4€ de frais de port. Les libraires pourront également se la procurer. Contacter l’amicale pour un règlement par virement ou par chèque via notre site Internet www.campduvernet.eu . Le chèque doit être libellé à l’ordre des Éditions du camp du Vernet & envoyé à l’adresse suivante : Les Éditions du camp du Vernet BADASSAC 09130 PAILHÈS

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
4
Chouette
3
J'aime
0
Dubitatif
0
Silly
0
Laurence d'AzinatTv
Rédactrice principale sur Azinat.com, Laurence réalise au quotidien des reportages sur les produits et recettes du terroir ariégeois.

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.