Santé

La campagne de vaccination continue de s’accélérer en Ariège

Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 13 247 089 personnes ont reçu au moins une injection, soit 19,4 % de la population totale et 5 013 963 personnes ont reçu deux injections soit 7,2 % de la population totale.

En Ariège 38 959 personnes, soit 25, 49 % de la population totale, ont bénéficié d’ une première dose, et 13 939 personnes, soit 9,15 % de la population ont eu accès à leur seconde injection.

La semaine prochaine, le rythme de vaccination devrait encore s’accélérer, grâce à l’ouverture de plus de rendez-vous pour une première dose.

Les objectifs de 20 millions de primo-injections au 15 mai 2021, de 30 millions de primo-injections au 15 juin 2021, et pour tous les adultes qui le souhaitent d’ici la fin de l’été, sont donc en voie d’être atteints.

Le déploiement de la vaccination s’est mis en place progressivement suivant une logique simple, prioriser dans un premier temps les personnes les plus fragiles et les plus à risques, puis élargir la vaccination aux professionnels de santé, d’établissement ou service médico-social intervenant auprès de personnes vulnérables, de salariés de particuliers employeurs intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérable, de sapeur-pompiers.

L’accès à la vaccination des professionnels prioritaires avec le vaccin Astra Zeneca s’est encore élargi le 17 avril dernier avec l’ouverture de créneaux dédiés aux professionnels de plus de 55 ans suivants :

  • Professeurs des écoles, collèges et lycées, les ATSEM (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles), les AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap), les professionnels de la petite enfance, dont les assistants maternels, les professionnels de la protection judiciaire de la jeunesse et les professionnels de la protection de l’enfance,
  • Policiers nationaux et municipaux, les gendarmes et les surveillants pénitentiaires,
  • Conducteurs et livreurs sur courte distance,
  • Conducteurs routiers,
  • Chauffeurs de taxi et de VTC,
  • Contrôleurs des transports publics (exemple : SNCF, transports urbains),
  • Agents d’entretiens : agents de nettoyage, éboueurs, ramassage et tri des déchets, – Agents de gardiennage et de sécurité,
  • Salariés et chefs d’entreprises des commerces alimentaires : caissiers, employés de libre service, vendeurs de produits alimentaires dont bouchers, charcutiers, traiteurs, boulangers, pâtissiers,
  • Salariés des abattoirs et des entreprises de transformation de viande,
  • Professionnels des pompes funèbres.

Afin d’accélérer encore le dispositif de vaccination, de nouvelles opérations ponctuelles sont programmées pour les personnels prioritaires de plus de 55 ans mentionnés plus haut.

Les prises de rendez-vous sont d’ores et déjà possibles via la plateforme Doctolib. Il conviendra de se présenter au rendez-vous de vaccination, muni d’un justificatif professionnel (carte professionnelle ou bulletin de salaire).

Parallèlement, ces professionnels peuvent continuer, dans le cadre du droit commun, à se faire vacciner en ville, grâce à la mobilisation des médecins et des pharmaciens.

Sources : Préfecture de l’Ariège / ARS

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
1
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Santé