Les ariégeois conquièrent le MondeUNE

Sazrah, une jeune chanteuse ariégeoise pleine de talent

Elle est jeune, elle est belle, elle est ariégeoise, elle à une pêche d’enfer, elle compose, elle chante divinement bien, bref elle s’appelle Sazrah et elle a un talent fou.

Nous l’avons rencontrée il y a quelques semaines dans son jardin sous un soleil radieux. Une conversation a bâton rompu au cours de laquelle la jeune fille de 22 ans a évoqué, son enfance (même si elle est encore très jeune), sa passion, ses influences…

Nous avons eu également la chance d’écouter deux de ses morceaux en acoustique accompagnés à la guitare et à la guitalélé (un ukulélé à 6 cordes).

Sazrah chante depuis qu’elle parle « pour moi chanter et parler c’était pareil » explique t’elle « je crois que ce sont les mêmes mécanismes qui se sont mis en place et dès l’âge de 7 ans quand on parlait de ce que je voudrais être plus tard pour moi c’était chanteuse, rien d’autre » .

« J’ai eu un parcours classique au conservatoire où je n’étais pas très bonne élève » avoue-t-elle « et pour les instruments de musique que je pratique aujourd’hui, piano, guitare, ukulélé guitalélé et même ma voix, je suis autodidacte« .

C’est au cours d’une formation « beatmaker (concepteur rythmique) » qu’elle rencontre Félix Godbille ( manager, artiste compositeur rappeur) avec qui elle travaille un morceau, le courant passe bien et Sazrah intègre son Label « Plugin records » qu’il vient de créer avec Dim Happer producteur et ingénieur du son.

De cette belle rencontre vient de sortir un premier EP « Caught by time » avec cinq titres mêlant jazz, soul, blues, pop, folk et aussi R’n’B’.

« Souvent je dis que c’est un peu un gloubiboulga« , plaisante Sazrah en parlant de sa musique  » ça ne se défini pas juste dans un style, toutes les chansons maintenant ne peuvent se définir sur un style, on est influencé par des artistes de tous horizons« .

Et Sazrah possède effectivement un univers bien à elle et, dès la première écoute, on se laisse surprendre et emmener par sa voix, dès qu’elle entame « Fragile » à la guitare ou « Just trying » à la guitalélé. 

Quand on parle d’avenir, elle évoque un album, avec tous les titres qu’elle a pu écrire pendant la période Covid « un album c’est la concrétisation d’un artiste » dit elle. Et peut être de la scène, mais Sazrah ne veut pas en dire plus.

Mais vous n’avez qu’a l’écouter et vous saurez que cette jeune chanteuse ariégeoise ira loin, c’est tout ce qu’on lui souhaite.

Vous pouvez écouter Sazrah sur les plateformes musicales Deezer, Spotify, apple Music… et sur Youtube (www.youtube.com)

Le nouveau clip « Fragile »réalisé près du Mont Valier

Extraits musicaux de l’interview « Fragile » et « Just trying » – Plugin records 

Réalisation – Montage : Jonas Gachassin

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
2
Chouette
1
J'aime
1
Dubitatif
1
Laurence d'AzinatTv
Rédactrice principale sur Azinat.com, Laurence réalise au quotidien des reportages sur les produits et recettes du terroir ariégeois.

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.