Littérature

« Le dernier Atlas » de Vehlmann, de Boneval, Tanquerelle et Blanchard : Le livre de la semaine

Le dernier opus de la saga « Le dernier Atlas » de : Vehlmann, de Boneval, Tanquerelle et Blanchard, vient de paraître et ce final est époustouflant. Tant et si bien que Netflix s’y intéresse pour en faire une adaptation.

Le premier numéro est né en 2019 et se situe en Algérie, le second né en Inde parait en 2020 et nous voilà en France en 2021, ce qui permet de mêler géographie, politique, environnement, affaires intérieures, immigration féminisme, et d’ancrer le récit dans notre réalité quotidienne. Nous sommes avec ce récit dantesque au confluent du polar, de la science-fiction et du fantastique. Un bien bel exercice qui s’étale sur plus de 600 pages en trois numéros

La galerie de personnages qui est proposé par les auteurs est de haute tenue est ils sont très charismatiques. On suit leur parcours, leur caractère, leurs faiblesses et leur force tout au long des trois numéros. Autant dire que l’on finit par s’y attacher.

Le travail des scénaristes et des dessinateurs est remarquable et tenu tout au long des trois ouvrages. Nous ne sommes jamais perdus dans cette histoire complexe, ce qui aurait pu être un défaut et bien évité. C’est un excellent roman populaire, au croisement du polar, de la science-fiction et du drame politico-historique. Pour les bons bédéphiles il est déjà dans leur bibliothèque..

Par Dominique Mourlane,
libraire au Relais de Poche à Verniolle

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Dominique Mourlane
Plus très jeune, pas encore tout à fait vieux, cela sous-entend qu’il a déjà un certain contenu dans ses bagages, sans être encore tout à fait sage. Un peu touche à tout durant sa carrière, il finit par se poser à Verniolle pour réaliser ses différents centres d’intérêt - passion : la lecture, la chanson, la cuisine, les mots dits les mots écrits. Le voilà depuis 2017 capitaine du vaisseau Relais de Poche : Librairie – Tartinerie - Salle de Concerts, mais avant tout lieu de tous les possibles humains… le voilà encore voguant pour de nouvelles rencontres.

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Littérature