Art et Culture

Le livre de la semaine : Des idées pour les fêtes

En ce mois de décembre, et à l’approche des fêtes c’est un florilège de livres : roman, BD, pour les jeunes et les plus anciens… bref de quoi vous faire plaisir ou faire plaisir à vos proches.

Des idées pour les fêtes 1ère partie, honneur au femmes avec Isabelle Malowé et Rebecca Dautremer

Voici un conte pour cette période de Noël et un conte d’Isabelle Malowé c’est beau.

Je ne vous présente plus Isabelle Malowé dont j’ai déjà fait l’éloge sur Azinat, notre ariègeoise toute en douceur, elle vient de nous offrir ce conte, L’aïeul de tout le monde, au bon moment.

Oublier l’inoubliable. Pardonner quand cela ne se peut. Les ressources de l’esprit humain sont intarissables… De grands hommes se sont penchés sur le thème de la résilience : philosophes, médecins psychiatres, historiens, ethnologues, enseignants, artistes et témoins de guerre sans doute. Isabelle Malowé propose un conte ; sa manière à elle d’élucider l’inqualifiable et surtout de rêver qu’un avenir lui succède. De ses phrases poétiques naissent Zandié et son Oncle. L’enfant et son Aïeul fouillent une mémoire horrifiée, prêts à reconquérir la paix. Leur quête du bonheur, d’une dignité originale, aboutira. Là-bas, la joie insulte la misère. Zandié et l’Oncle créent des lendemains à partir du chaos, et répondent à l’impossible de façon tout à fait singulière. Un beau récit sur le pardon, dont le dénouement est inattendu.

Isabelle Malowé n’arrête pas de nous surprendre par sa douceur et son empathie.

Au-delà du massacre vient le temps de la justice, des sanctions et du pardon. Voici un livre qui crie la vie, qui crie l’espoir en la nature humaine. Voici un livre qui pardonne … et on en a tant besoin.


Rebecca Dautremer

SOIE  en édition illustrée  de Baricco et Dautremer  

Une rencontre poétique et audacieuse autour de l’un des romans contemporains les plus élégants. Soie, c’est une histoire. Elle commence avec un homme qui traverse le monde et finit au bord d’un lac silencieux. L’homme s’appelle Joncour. Le lac, on ne sait pas. On pourrait dire que c’est une histoire d’amour. Mais si c’était seulement ça, ça ne vaudrait pas la peine de la raconter. Illustrer Soie, c’est mettre une image sur le visage de Joncour mais pas sur celui de la mystérieuse inconnue, là-bas, au Japon. Ni sur le lac. C’est mettre des images sur un ver à soie long d’un kilomètre, une cigarette qui parcourt le monde, une folle scène d’amour, Flaubert, un éléphant et un catalogue d’objets rescapés d’un incendie. C’est mettre une image sur la fidélité envolée, l’amour en silence, les désirs et les souffrances. Des images partout qui re-racontent, à leur manière, une magnifique histoire.

Fables de Jean de la Fontaine, illustrées par Rébecca Dautremer

À l’occasion du 400e anniversaire de la naissance de Jean de La Fontaine, les éditions de la RMN-GP offrent un regard drolatique, moderne et enthousiasmant sur vingt-six de ses fables en donnant libre cours à la créativité de Rébecca Dautremer. Illustratrice talentueuse au style unique, connue pour ses nombreux succès, du cultissime Princesses oubliées ou inconnues à Cyrano, de Jacominus Gainsborough au Journal secret du petit Poucet, d’Alice au pays des Merveilles en passant par Soie, Rébecca Dautremer revisite avec hardiesse et un humour débridé les plus fameuses fables de La Fontaine. Elle apporte également, grâce à des graffitis, gracieusement fléchés aux mots compliqués, une approche résolument rock’n roll aux textes Des dents acérées et sanguinolentes d’un loup attablé avec un mouton peace and love (yo man !), au coche sous haute tension emporté par une mouche binoclarde, du lièvre désinvolte coiffé au poteau par une tortue sponsorisée par le Vieux Campeur, en passant par un maître corbeau aux allures d’un Pavarotti dépouillé par un renard flatteur, sans oublier le bœuf blasé par une grenouille toute boursouflée de son désir de grandeur… Attention, risque de fous rire garanti, on vous aura prévenus !

Une toute petite seconde 

Mais où s’arrêtera-t-elle ? Rébecca Dautremer n’a pas fini de nous conter sous mille facettes la vie de son lapin Jacominus Gainsborough. Après ses Riches Heures, puis la belle attente de son rendez-vous à Midi pile, elle a décidé de suspendre le temps : voici tout ce qui se trame autour de Jacominus à cette toute petite seconde qui verra son destin basculer, lorsqu’il fait sa méchante chute dans l’escalier qui lui vaudra une patte folle. Si le temps se resserre, le décor lui, s’élargit. Il prend même une envergure spectaculaire. Dans un dépliant de plus de 2 mètres, l’artiste déploie une fresque à la Brueghel où le lecteur captivé pourra se plonger durant de « riches heures ». Il y découvrira 100 micro-fictions savoureuses, contées dans un livret glissé dans une pochette, en ouverture. L’autrice a en effet imaginé ce que vivent, à cette même seconde, pas moins de 100 personnages ! Moments étranges ou joyeux, graves ou drôles, qui conjugués les uns aux autres aboutiront par un effet papillon à la fameuse petite chute. À chaque micro-fiction correspond un numéro.

Rendez-vous la semaine prochaine pour un autre florilège littéraire

 

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Dominique Mourlane
Plus très jeune, pas encore tout à fait vieux, cela sous-entend qu’il a déjà un certain contenu dans ses bagages, sans être encore tout à fait sage. Un peu touche à tout durant sa carrière, il finit par se poser à Verniolle pour réaliser ses différents centres d’intérêt - passion : la lecture, la chanson, la cuisine, les mots dits les mots écrits. Le voilà depuis 2017 capitaine du vaisseau Relais de Poche : Librairie – Tartinerie - Salle de Concerts, mais avant tout lieu de tous les possibles humains… le voilà encore voguant pour de nouvelles rencontres.

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Art et Culture