Tourisme et loisirsUNE

Tourisme en Ariège : Janvier, une inter saison favorable

Le mois de décembre a bénéficié d’un enneigement exceptionnel et d’une météo favorable propice aux séjours, notamment durant les vacances de fin d’année. Dans la continuité de ce début de saison encourageant, le mois de janvier est marqué par un épisode neigeux en début de mois solidifiant le manteau déjà présent dans les domaines.

La météo favorable a attiré la clientèle en recherche d’activités hivernales et de glisse notamment sur les weekends.

Les hébergements marchands notent une activité correcte hormis pour les hébergements collectifs, qui accusent des annulations de séjours de classe de neige, en raison du contexte sanitaire. Toutefois ces performances restent en deçà de l’activité d’une année classique pour la majorité des hébergements.

En effet, seuls les locatifs semblent avoir retrouvé leur niveau d’avant crise. La part de marché de la clientèle française permet cette dynamique, notamment la présence de la clientèle régionale et locale. La clientèle étrangère reste toujours en repli.

Près d’1/4 des professionnels enregistrent une d’activité élevée

La clientèle de ce mois de janvier se compose essentiellement d’une clientèle française et individuelle. La clientèle de proximité reste une clientèle prégnante sur le territoire. La clientèle étrangère fait toujours défaut. On note un sursaut de la clientèle groupe, même si les hébergements collectifs ont souffert des annulations de plusieurs séjours de classes de neige.

La clientèle originaire de la région Occitanie représente près de 82% de la clientèle. Les personnes originaires de la HauteGaronne et la clientèle locale ariégeoise sont les plus présentes (35% pour la Haute-Garonne et 22% pour l’Ariège). L’Aude, département limitrophe arrive en troisième position avec 13% de la clientèle originaire de ce département. La clientèle originaire de la NouvelleAquitaine représente 8% de la clientèle, dont 5% en provenance de la Gironde.

Une activité correcte dans les hébergements 

38% des hébergeurs estiment leur niveau d’activité en hausse par rapport à l’année dernière, 40% équivalente, 18% inférieure et 5% qui ne se prononcent pas.

L’activité de l’année précédente était marquée par un fort ralentissement lié aux différentes mesures mises en place pour lutter contre la crise sanitaire.

La clientèle groupe, notamment les séjours classes de neige ainsi que la clientèle étrangère leur font toujours défaut. Les weekends restent toutefois prisés par une clientèle régionale, notamment sur la destination des Pyrénées Ariégeoises.

Les activités

Les 3/4 des professionnels d’activités outdoor jugent son activité équivalente à l’année précédente. Si l’on compare avec 2019, la moitié la juge équivalente. Les activités hivernales sont les plus plébiscitées par une clientèle locale et de proximité. L’activité est toutefois concentrée sur les weekends. Les professionnels déplorent le manque de clientèle groupe et de clientèle étrangère.

L’année précédente les sites de visite étaient restés fermés en raison du contexte sanitaire. De plus, sur le mois de janvier, seuls 12 sites sont ouverts ou ouverts partiellement.

Les domaines skiables

Au mois de décembre, le démarrage de la saison hivernale a été exceptionnel dans les domaines. Le manteaux neigeux et la météo idéale, couplés au fort engouement de la clientèle, ont rendu l’activité des vacances de fin d’année performante. L’intersaison, jusqu’aux vacances de février, poursuit sa dynamique.

En effet, le début du mois de janvier, à l’issue des vacances scolaires, a été marqué par des épisodes pluvieux et neigeux remarquables bénéfiques aux domaines skiables et espaces nordiques. S’en sont suivi des conditions météorologiques idéales pour s’adonner aux activités de glisse en stations.

Dans les stations de ski, l’activité est dynamique et supérieure à 2019. La clientèle est essentiellement une clientèle locale et de proximité originaire de l’Ariège, Haute-Garonne, Aude et Tarn-et-Garonne. Les fins de semaine sont les plus prisées.

Dans les espaces nordiques l’activité est en deçà de l’année précédente mais reste performante. Cela s’explique par le boom important qu’ont connu les espaces nordiques l’année dernière en raison d’une part de la fermeture des stations de ski et par conséquence du report de la clientèle ski alpin sur leur activité.

Perspectives pour le mois à venir

Les professionnels sont partagés sur l’activité du mois de février.

En effet, 44% des professionnels estiment le niveau de leur activité de moyen à bon et 40% faible. Ils sont 22% à juger le niveau d’activité de moyen à bon pour le mois de mars.

Le contexte sanitaire qui semble s’éclaircir avec la levée progressive des mesures (levée du masque, fin des jauges) devraient impulser les réservations d’ultra dernières minutes pour la clientèle régionale sur les vacances scolaires. Celles-ci débutent le 05 février avec la zone B (Strasbourg, Lille, Aix-Marseille) suivie par la zone A (Bordeaux, Lyon) et enfin la zone C à cheval sur le mois de mars (Toulouse, Paris, Montpellier). La semaine 08, qui coïncide la zone C et B devraient être la plus prisée.

La note de conjoncture détermine les ressentis sur la période écoulée et les tendances du mois à venir à partir de l’opinion des professionnels interrogés. Ces résultats ne peuvent en aucun cas se substituer aux analyses quantitatives et qualitatives. Les résultats présentés sont issus d’une enquête en ligne menée du 28 janvier au 07 février 2022 (taux de réponse : 26%).
Partenaires : Offices de Tourisme, CRTL Occitanie

thermes du Couloubret
crédit photo ©Alain Baschenis

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Tourisme et loisirs