Portes d’Ariège PyrénéesRoutes et Voirie

Déviation de Salvayre : l’enquête publique ouverte à partir du lundi 11 avril

Avec plus 12 270 passages de véhicules enregistrés par jour, dont 650 poids lourds (5,3% du trafic total), la traverse du hameau de Salvayre, à Bonnac, apparaît comme un point noir du réseau routier départemental pour les riverains de la RD 820. Depuis 2021, les élus du Conseil Départemental ont relancé le projet d’aménagement d’une déviation, dans le souci d’améliorer le cadre de vie des habitants ainsi que la sécurité des usagers,

Ce mardi matin, la Présidente du Conseil Départemental de l’Ariège a procédé à une visite du tracé envisagé pour ce contournement. Pour l’occasion, Christine Téqui avait convié pour les maires de Bonnac et Pamiers, concernés par l’emprise foncière, ainsi que le Président la Communauté de communes des Portes d’Ariège-Pyrénées et les deux Conseillers Départementaux du canton.

Le projet a d’ores et déjà fait l’objet d’un important travail de concertation avec les riverains et les collectivités locales, dans un objectif de participation citoyenne préalable. L’intérêt local est donc confirmé. Place désormais à l’expression de l’intérêt général dans le cadre de l’enquête publique ouverte à compter du lundi 11 avril prochain, pour une durée d’un mois.

Cette opération vise à dévier le trafic de transit et sécuriser la traverse d’agglomération. Elle permettra d’assurer une meilleure qualité de vie aux résidents, notamment par une réduction du bruit.

Le projet consiste en la construction d’une route bidirectionnelle à deux voies, sur une longueur totale de 1 320 mètres, avec deux giratoires de raccordement à la RD820 au nord et au sud de Salvayre, permettant à la fois une desserte sécurisée de l’agglomération de Bonnac et de ses hameaux, ainsi qu’un accès direct au hameau de Trémège. La voie nouvelle du Chasselas (maîtrise d’ouvrage CCPAP) desservira le hameau de Trémège depuis le giratoire sud et assurera également un deuxième accès à la zone d’activités de Gabriélat. L’emprise foncière nécessaire au projet est de 5.8 ha.

A noter que, les études environnementales sont achevées et les études techniques se poursuivent. Sous réserve des conclusions de l’enquête publique et de la maîtrise foncière nécessaire, les travaux pourraient débuter dès 2023, et se terminer en 2025.

Afin de recueillir les témoignages de toutes celles et tous qui souhaitent venir s’exprimer sur ce projet, l’enquête publique sera ouverte dès le lundi 11 avril prochain, à la mairie de Bonnac

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
1
J'aime
0
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.