AgricultureSolidarité

La Région solidaire des producteurs touchés par la vague de gel tardif

Après la vague de froid exceptionnelle du printemps 2021, nos agriculteurs subissent depuis ce week-end un nouvel épisode de gel tardif qui met en péril une partie de leur future récolte.

« Face à cette nouvelle vague de gel tardif, la Région sera pleinement solidaire des producteurs touchés »
Carole Delga

« Ces trois dernières nuits ont été particulièrement difficiles et à tous les arboriculteurs et vignerons de nos terroirs, je tiens à nouveau à exprimer toute la solidarité de la Région. S’il est encore trop tôt pour avoir une évaluation précise des dégâts par territoire et par type de culture, nous restons pleinement attentifs à l’évolution de la situation. », a déclaré la présidente de Région Carole Delga avant d’annoncer :

« Dans l’attente d’un état des lieux complet des conséquences du gel sur les productions, je propose la mise en place d’une cellule de crise régionale pour les entreprises, composée des services de la Région, de l’agence économique régionale Ad’Occ, des représentants professionnels (chambre d’agriculture, coopération agricole, banques assurances…) , et des services de l’Etat, avec l’objectif d’avoir une action commune, au cas par cas et avec des soutiens sur-mesure en fonction des besoins des entreprises qui seraient touchées. Depuis 2016, nous avons mobilisés plus 15 M€ en soutien aux producteurs et exploitations victimes d’intempéries. En complément du dispositif de calamités agricoles qui doit être activé par l’Etat, et afin de préparer l’avenir, la Région poursuivra son soutien à l’investissement pour la protection des vergers contre les aléas climatiques comme le gel mais aussi la grêle, la canicule ou les inondations.

Car au-delà de l’urgence, c’est une réponse collective et durable qui doit être apportée pour protéger nos agriculteurs des effets de ces phénomènes climatiques plus fréquents et plus violents. Une vision et une action de long terme sont nécessaires pour préserver nos territoires, nos productions agricoles et les revenus des producteurs qui en dépendent. L’agriculture et la viticulture, avec l’agroalimentaire, sont le premier pilier de notre économie, le premier employeur en Occitanie, mais aussi le secteur le plus vulnérable aux effets du changement climatique. C’est pourquoi entre 2016 et 2021, la Région a doublé le budget dédié à l’agriculture, avec l’objectif de permettre à nos producteurs de mieux vivre et d’adapter leurs méthodes et leurs outils de production à la transition agroécologique. Une transition indispensable pour relever le défi du changement climatique et pour assurer notre souveraineté alimentaire. »

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Agriculture