Tourisme et loisirsUNE

Tourisme en Ariège : Un mois de mars en demi teinte selon les professionnels

Dans la continuité de cette saison hivernale performante, l’activité du mois de mars est favorable mais reste en deçà des attentes des professionnels. En effet, les vacances scolaires, à cheval sur la première semaine du mois, n’ont pas enclenché les flux espérés par les professionnels. La suite du mois est marqué par une période plus calme, où la clientèle est présente en court séjour ou à la journée sur les weekends.

Ainsi, les hébergeurs relèvent une activité convenable, qui reste disparate selon les types d’hébergements. Les activités de loisirs, notamment hivernales, ont attiré une clientèle de proximité, familiale et groupe. Les activités culturelles déplorent quant à elles, l’absence de la clientèle groupe sur cette période. L’enneigement favorable a profité aux domaines malgré des conditions météo parfois instables. Les domaines skiables ont tour à tour fermés après les vacances scolaires. C’est la station d’Ax 3 Domaines ainsi que l’espace nordique de Beille qui clôturent cette saison hivernale le 03 avril.

Les animations proposées en station (10 ans de la Snow Gay, la Winter session du festival Explo, les concerts Eclectik party) semblent avoir été appréciées.

Une clientèle française, de proximité et familiale

Les vacances de février ont attiré une clientèle française et de proximité. A contrario la clientèle groupe semble toujours faire défaut à l’activité touristique.

La clientèle étrangère semble encore ce mois-ci faire son retour avec la présence de la clientèle espagnole, mais également la clientèle britannique et dans une moindre mesure belge.

Une activité favorable, mais disparate selon les structures d’hébergement

Les hébergeurs sont partagés quant à leur activité du mois de mars, même si dans l’ensemble elle reste favorable. En effet, 33% des hébergeurs estiment leur niveau d’activité en hausse par rapport à l’année dernière, 36% équivalente, 26% inférieure et 5% qui ne se prononcent pas. Si l’on compare avec une année classique, 16% des hébergeurs jugent son activité en hausse, 43% équivalente, 33% inférieure et 8% qui ne se prononcent pas.

Les vacances scolaires du mois de février, avec la zone C (Toulouse, Montpellier, Paris) à cheval sur la première semaine du mois de mars, ont dynamisé l’activité. La clientèle est une clientèle régionale pour 78% des professionnels.

Dans les domaines skiables

Le mois de mars poursuit la dynamique de cette saison avec un bon niveau de fréquentation dans les domaines. Néanmoins, la zone C (marché de Toulouse, Montpellier, Paris) qui clôturait les vacances scolaires sur la première semaine du mois de mars, a été moins performant que prévu.
A l’issue des vacances scolaires, les domaines ont progressivement fermé : Goulier le 06 mars, Le Chioula le 10 mars, Mijanes le 13 mars, Guzet le 20 mars, les Monts d’Olmes et Ascou Pailhères le 27 mars et enfin profitant des derniers flocons tombés début avril, la station Ax 3 domaines et l’espace nordique de Beille le 06 avril.

Dans les stations de ski, l’activité reste positive. Elle est appuyée par un enneigement favorable, ainsi que par l’allègement des mesures sanitaires. Néanmoins, la météo changeante n’a pas suscité de déplacements de dernières minutes. La clientèle essentiellement locale et régionale, a ainsi pu profiter des plaisirs de la glisse ainsi que des animations proposées. La clientèle étrangère fait un léger retour avec une clientèle essentiellement composée de la clientèle espagnole, britannique et belge.

Dans les espaces nordiques, l’activité reste également performante avec d’une part le ski de fond qui se maintient à des hauts niveaux et, d’autre part ,avec un engouement confirmé pour les activités luges et raquettes.

Perspectives pour le mois à venir

Les professionnels sont partagés sur l’activité du mois d’avril. En effet, 40% des professionnels estiment le niveau de leur activité de moyen à bon et 39% faible. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce contexte : D’une part, le mois d’avril concentre les rendez- vous politiques nationaux, avec les élections présidentielles du 1er tour le dimanche 10 avril et le second tour le dimanche 24 avril, qui risquent de limiter les déplacements touristiques.

Toutefois, le weekend de pâques, situé entre ces deux tours et comportant un jour férié (lundi 18 avril) pourrait être en faveur de l’activité touristique. A cela s’ajoute le fait qu’un certain nombre de sites touristiques réouvre ce week-end là dont certain proposent des animations pour le week-end pascal. De plus les vacances scolaires de pâques débuteront à partir du 09 avril et peuvent appuyer cette activité. Enfin, à noter que la semaine sainte se déroulera du 10 au 16 avril, pouvant attirer la clientèle espagnole.

Enfin, le contexte politique international avec la guerre en Ukraine, et les conséquence directe sur l’inflation des prix, risque de ralentir l’économie touristique.

La note de conjoncture détermine les ressentis sur la période écoulée et les tendances du mois à venir à partir de l’opinion des professionnels interrogés. Ces résultats ne peuvent en aucun cas se substituer aux analyses quantitatives et qualitatives. Les résultats présentés sont issus d’une enquête en ligne menée du 28 mars au 06 avril 2022 (taux de réponse : 20%).
Les données sur les flux touristiques sont issues du dispositif Flux Vision Tourisme en temps réel. Les données sont provisoires.
Partenaires : Offices de Tourisme, CRTL Occitanie

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
1
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Tourisme et loisirs