écrivainHistoire

Loin de ses livres sur l’Ariège, Guy Pujol s’intéresse aux “Déracinés de La Réunion”, un scandale d’Etat

En cette fin d’année 2022, voilà l’auteur Guy Pujol l’ARIÉ…..JOIE dans un nouveau contexte, loin de ses derniers livres sur l’ARIÈGE où ses Cahiers touristiques.

Partant du principe clamé par Martin Luther King « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité », avec Jean-Charles Pitou, un enfant Réunionnais faisant partie des 2 150 « Enfants de la Creuse » et Président de l’Association « Génération Brisée » ils ont écrit un livre en 185 pages et 65 photos, fait de témoignages d’exilés, pour sortir des cendres du Piton de la Fournaise, ce dossier peu glorieux de la République Française où après maintes et maintes démarches au plus haut niveau de l’État, les braises ardentes continuent de se consumer dans les têtes et les corps des survivants des « Enfants volés de La Réunion ».

« Enfants volés de La Réunion » Un scandale d’Etat

Souvenez-vous des années 60 où dans le cadre du rayonnement international de la France, et sans doute aussi pour servir son ambition personnelle, Michel Debré, alors premier ministre, s’intéresse de près à l’Outremer. Après avoir échoué aux Législatives en France, Il sera député de l’Île de la Réunion de 1963 à 1988.

De l’exercice politique du premier ministre, il est un fait assez peu connu du grand public concernant ce que certains n’hésitent pas à appeler « la déportation » des mineurs réunionnais vers la métropole, dans les départements souffrant de l’exode rural et notamment vers la Creuse et le Cantal.

 Jean-Charles PITOU  avait à peine 9 ans !

On lui avait assuré qu’il deviendrait notaire, avocat ou instituteur et qu’il rentrerait à La Réunion aussi souvent que possible. Il ne savait ni lire, ni écrire, chaque été il a travaillé chez les paysans voisins, à 14 ans il a été placé en apprentissage, il n’a jamais revu La Réunion !!!

Pour le Président de « Génération Brisée » et ceux qui le soutiennent, « le train n’est toujours pas arrivé en gare ».

Et cette question décrite en 2 mots par l’adage romain, reste d’actualité : « Cui Bono ? », « Pour quel profit ? » « À qui ça profite ? »

Jean-Charles et Guy tiendront des conférences et en premier dans le Cantal, lieu d’exil de Jean-Charles et d’une cinquantaine d’enfants, pour  que ce mensonge mis sous le tapis de la République depuis plus de 20 ans ne tombe pas dans l’oubli.

Alors que 3 Présidents de la République, plusieurs Ministres se sont saisis du sujet, que quatre Experts ont rendu un rapport, le dossier semble clos pour l’État français qui a proposé comme dédommagement en 2020, « un billet d’avion une fois tous les 3 ans et 500 € de frais d’hébergement pour une toute petite minorité de moins de 100 personnes, le tout complété par une stèle commémorative à la Réunion et à Orly ».

Il y a encore un grand fossé à combler pour que l’État trouve la « juste valeur » en dédommagement du lourd préjudice causé pour « Les Déracinés de La Réunion » depuis 1963, voilà 60 ans.

Vous pouvez vous procurer le livre au prix de 20 €, augmenté de 6 € de frais postaux, auprès de  Guy PUJOL, par mail :   guypujol@orange.fr

Vous trouverez également dans « La Boutique » du site de l’ARIÉ…..JOIE toute la panoplie de cet auteur suivi par Azinat depuis ces débuts, voilà déjà 5 ans : bienvenue-chez-ariejoie.fr/la-boutique

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
1
Chouette
0
J'aime
1
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:écrivain