Villes et villages

Saverdun lauréat des trophées « Fier(e) de ma commune » et nommé « coup de cœur » du jury

La commune de Saverdun a déposé en juin sa candidature aux Trophées « Fier[e] de ma commune », organisé par France Info, la Gazette des communes et l’association des Maires de France.

Après s’être réuni, le prestigieux jury (découvrez les membres à l’adresse suivante https://www.fierdemacommune.fr/) a distingué dans chacune des 8 catégories, 5 nominés parmi les 570 dossiers reçus au total, mais également 2 dossiers « coups de cœur » dont celui de Saverdun.

la commune de Saverdun en Ariège (de près de 5000 habitants) concrétise une utopie et soigne son cadre de vie par trois démarches innovantes, durables et économes, et tout cela dans une ruralité tourne vers la modernité !

Le Récup’Vélos en Liberté

La première est qu’ici on est libre de se déplacer en vélo en utilisant le « Récup’Vélos en Liberté » ! La municipalité récupère des vélos à la déchetterie, les agents techniques les réparent, les « customisent » aux couleurs de la ville puis ils sont mis en liberté, à la gracieuse disposition des habitants ! Au départ, il est vrai que nous avons essuyé quelques vols mais maintenant les habitants se sont bien appropriés la démarche. Nous continuons à croire aux vertus citoyennes et écologiques de cette initiative !

La culture au centre

La seconde est qu’on ose, en milieu rural, la culture contemporaine et, de surcroit, au centre ! Au centre de quoi nous direz-vous ? Au centre des priorités tout d’abord : les élus ont municipalisé le cinéma qui était menacé, les moyens sont offerts de maintenir une belle médiathèque qui compte plus de 1000 adhérents, dont tous les enfants des écoles, un Hôtel des Arts vient d’être construit et accueille la résidence d’artistes professionnels et d’associations culturelles amateurs, une ligne artistique contemporaine se dessine clairement et la commune vient de recruter une artiste peintre/musicienne/illustratrice pour « semer du beau » dans toute la ville ! Et au centre-ville ensuite ! En effet, tous les équipements culturels ont volontairement été installés dans la rue principale afin qu’ils participent à la stratégie de sauvegarde du cœur de ville (leur développement favorise l’attractivité du centre-bourg, la déambulation et donc le maintien des commerces et services).

Un espace de rencontre : le Mail du Balouard

La troisième est que la commune a ré-inventé l’allée principale qui la traverse ! Exit les voitures vers des mini-parking d’arrière-façades et bienvenue aux baskets, aux vélos, aux trottinettes, aux poussettes, aux fauteuils roulants, aux pressés, à ceux qui ont le temps, à ceux qui ne font que passer, à ceux qui s’arrêtent, aux matinaux, aux nocturnes… Cet espace public qui avait vocation de parking automobile est, après un an de travaux, devenu une véritable « promenade », utilisée tous les jours, à toutes heures, différemment. Une association « les amis du Balouard » est née et organise des manifestations. L’inauguration s’est déroulée le 21 juin et a été conçue comme « participative » en ce sens que le programme a été co-construit avec 15 associations, écoles et commerces locaux !

Elus, agents, associations, usagers, citoyens : tous sont très fiers de leur commune qui sait innover tout en gardant son âme de village ….

Photo à la une : ©Mathieu Pujol

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top