Action publique

Haute Ariège, le déploiement du projet de territoire se poursuit

Le Conseil Communautaire s’est réuni le jeudi 26 septembre à Val-de- Sos. Cette séance a été particulièrement consacrée aux compétences relatives au développement économique, à l’élimination des déchets et à l’urbanisme.

En préambule, le président Alain Naudy, a tenu à remercier les élus mobilisés contre les fermetures des trésoreries envisagées sans concertation préalable avec les élus locaux. Il a rappelé son opposition au projet du nouveau réseau des finances publiques. C’est une nouvelle dégradation des services publics et la perte d’emplois pour le territoire. Le gouvernement adosse subtilement cette réforme à la création des « Maisons France Services ». Ces dispositifs semblent quant à eux, aller dans le sens de la proximité. Á condition que les promesses soient tenues en matière de présence et de qualité des services qui y seront déployés. Á condition également que le maillage territorial soit suffisant.

Dans son introduction, Alain Naudy a fait un point d’étape sur les projets à vocation économique et touristique. Il précisé que tous les projets n’étaient pas au même stade d’avancement, en soulignant la complexité des procédures préalables à l’obtention des autorisations administratives.

La nouvelle saison d’hiver qui approche a également été au cœur des échanges de la séance : délégation de services publics (DSP) pour l’exploitation du restaurant de la station de Beille, création des emplois saisonniers pour la saison à venir et présentation des travaux réalisés cette année. Les rapports d’activités relatifs à diverses DSP ont par ailleurs été présentés. La DSP pour l’exploitation du snack de Goulier Neige a fait l’objet d’un avenant pour prendre en compte la rénovation du bâtiment.

Le Président a rappelé que la CCHA devait s’engager auprès de ses habitants et de ses agents dans une démarche collective de réduction significative de la quantité de déchets produite sur son territoire. « Au- delà de la préoccupation environnementale et de la préservation de notre territoire, il en va également du coût de ce service qui explosera si l’on ne fait rien », a précisé Alain Naudy.

Dans cette logique, les élus ont approuvé à l’unanimité, l’élaboration d’un Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) sur l’ensemble du territoire de la Haute-Ariège. Il s’agit de documents de planification sur cinq années, donnant des objectifs de réduction des déchets ménagers et assimilés à aux acteurs du territoire ainsi que des mesures à mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs. Afin de rendre ce programme efficace, une Commission Consultative d’Elaboration et de Suivi (CCES) sera mise en place.

La compétence « urbanisme » a une nouvelle fois fait l’objet d’une attention particulière. Le Conseil a ainsi délibéré sur le lancement du Plan Local de l’Urbanisme intégrant le volet Habitat (PLUI-H). Une charte de gouvernance fixe les modalités prévues tout au long de la procédure qui s’appuiera notamment sur la Conférence intercommunale des maires, réunie une 1ère fois fin août dernier.

Le Conseil a également émis des avis favorables à la révision allégée et à la modification n°2 du PLU d’Ax-les-Thermes. Le bilan des PLU des communes de Lassur, Mérens et Sorgeat a été présenté. Á noter l’adhésion de la CCHA au CAUE de l’Ariège.

Outre ces sujets développés, le Conseil communautaire a traité l’ensemble de l’ordre du jour. Pas moins de 50 délibérations au total ont été approuvées lors de la séance.

Source : CCHA

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top