Villes et villages

André Roudière… le temps du souvenir et de l’hommage

Samedi 28 septembre, l’ancien site nommé foirail ou Mirabeau a été nommé du nom d’un des industriels Lavelanétiens les plus connus en pays d’Olmes : André Roudière. Un hommage pour celui qui a construit en ces lieux, voici des décennies, une partie de l’histoire industrielle, économique et humaine de Lavelanet.

André Roudière a vu le jour le 7 janvier 1922 rue Frédéric Soulié, il décédait le 11 octobre 2010 et fut enterré au cimetière de Bensa. Ce 28 septembre, le Conseil municipal, sa famille, élus et Lavelanétiens se sont souvenus et lui ont rendu hommage.

« Aujourd’hui, la friche Mirabeau appartient à notre passé. Néanmoins ici, nous allons construire une autre page de l’histoire de notre Ville. Afin de se remémorer et de boucler la boucle, il nous paraissait nécessaire de nommer ce site l’espace André Roudière. Il était indispensable de graver son nom dans la pierre et ce n’est que justice eu égard à son engagement passé pour le développement de nos territoires. Bientôt, l’espace André Roudière résonnera d’autres bruits, d’autres odeurs et images. Ici, nous souhaitons créer un lieu de vie ouvert et intergénérationnel » a souligné Marc Sanchez maire.

Conseillère départementale, Jessica Miquel dont le grand-père fut maire de Lavelanet s’est dite « fière de voir que le nom de Monsieur Roudière sera gravé dans l’histoire. » Bénédicte Taurine députée a souligné : « je me rappelle l’usine de Nestor. On a connu le déclin, mais depuis quelques années, et grâce à la municipalité, nous assistons à une dynamique très positive. Monsieur Roudière en aurait été heureux. » Pour Patrick Laffont maire de Laroque et Conseiller départemental du Pays de Mirepoix, « André Roudière, tout comme Michel Thierry était un grand homme. Il est important de redonner du dynamisme à notre territoire, de ne pas rester dans l’immobilisme ».   

Le mot de la fin est revenu aux filles d’André Roudière (Claudie, Maryse et Christine –les jumelles, Eliane l’ainée étant décédée en 2010 et leur demi-sœur Josiane), et c’est Maryse Carbonnel-Roudière élue Lavelanétienne qui a conclu par ces mots : « c’est un honneur pour nous, pour sa famille ; il aurait été très fier. Il faut savoir que papa est parti de zéro, c’est un exemple pour les plus jeunes. Son souci, sa priorité ont toujours été de faire travailler le Pays d’Olmes. »

L’aménagement urbain du site André Roudière comprendra des espaces verts, et un parking pouvant accueillir de nombreuses manifestations tout au long de l’année, et ce, dans un espace sécurisé. Cela permettra en outre de garantir des places de stationnement tout autour. Par ailleurs et en projet encore pour les 2-3 ans à venir, la création d’un lien avec le parc de la mairie par l’intermédiaire d’une passerelle surplombant la rivière. 

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: André Roudière… le temps du souvenir et de l'hommage - Azinat.com TV - Monsieur BMX

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top