Education

Mirepoix : L’école Jean Jaurès se met à l’heure des sorciers.

Une belle surprise attendait les élèves de l’école élémentaire Jean Jaurès en cette rentrée 2019 : Ils allaient passer l’année scolaire à Poudlard, l’école des sorciers.

Les élèves de CE1, CE1/CE2 et CM2, sous la houlette des enseignants Julie Lanta, Sandrine Andrieu, Mathilde Malbreil et Michaël Espinosa ont intégré leur classe et se sont répartis sur les quatre maisons légendaires : Gryffondor, Poufsouffle, Serpentard et Serdaigle.

Coupe des Maisons, tournoi de quidditch, préparation de potions… autant d’épreuves qui vont amener les enfants à apprendre tout en s’amusant.

Mais au delà du décorum, c’est bien entendu un projet pédagogique pluridisciplinaire et coopératif tout au long de l’année scolaire, nous explique Michaël Espinosa le Directeur. « L’idée c’est de modifier nos pratiques pédagogiques, d’amener les enfants à être dans le collectif, de travailler en groupe« .

Et ça marche. A mi-parcours, les enseignants sont d’ores et déjà contents du résultat. Même Sandrine Andrieu, enseignante en CE2 qui avait déjà l’habitude de travailler en groupe et de favoriser auprès des élèves le travaille de coopération, d’entraide et de bienveillance, s’aperçois que le projet Harry Potter apporte une grande motivation. « On voit que dans les maisons, ils sont tous actifs. Il y a une entraide et une implication plus importante quand on met un univers un peu imaginaire » Explique t’elle.

Même constat pour le Directeur, surtout pour les enfants en difficulté. « Avec toutes les activités pédagogiques et collectives qu’il peut y avoir et l’entraide, ça permet d’être intégré et de ne pas être face à sa feuille bloqué sur ce que l’on est en train de faire. C’est une vraie valeur ajouté« . Conclut Michaël Espinosa.

Une année surement inoubliable pour ces petits écoliers….

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top