Actualités

Hausse des violences intrafamiliales en période de confinement, Le 114, un numéro d’alerte par SMS

Communiqué de la Préfecture de l’Ariège

Les forces de police et de gendarmerie en Ariège font le constat commun de la hausse des violences intrafamiliales en cette période de confinement.

Le confinement peut accentuer la violence de certaines personnes et rendre plus difficile pour les victimes l’alerte des services de secours ou des associations.

Depuis ce mercredi 1er avril alerter police, gendarmerie, SAMU et pompiers par SMS, en envoyant un message au 114. Ce nouveau dispositif vise à faire face à l’augmentation des violences conjugales depuis le début du confinement, le 17 mars dernier. Le 114 est à l’origine un numéro d’urgence porté par le CHU de Grenoble pour les personnes sourdes et malentendantes. Il est donc élargi à toutes les victimes de violences qui ne peuvent pas sortir de chez elles, ni faire de bruit. 

Accompagnement et prise en charge des victimes en Ariège

L’accompagnement et la prise en charge des victimes de violences conjugales et intrafamiliales reste une priorité des services de l’État en Ariège et du Parquet. C’est pourquoi les partenaires habituels de l’aide aux victimes de violences sexistes en Ariège ont mis en place, dès les premiers jours de la crise du Covid 19 en Ariège, un dispositif d’accompagnement à distance des victimes : permanence téléphonique, dispositif d’appui territorial sur l’est et l’ouest du département et mise en place d’une cellule de vigilance interprofessionnelle.

Les associations d’aide aux victimes animées par des professionnelles spécifiquemrent formées à la problématique des violences sexistes et intrafamiliales, se sont organisées pour continuer l’accompagnement et l’orientation à distance des victimes : permanence téléphonique, dispositif d’appui territorial sur l’est et l’ouest du département et mise en place d’une cellule de vigilance interprofessionnelle.

Victime ou témoin de violences sexuelles, sexistes, conjugales, intrafamiliales, psychologiques. Dans cette période de confinement ne restez pas isolé(e) face à une situation de violence.

par SMS, en envoyant un message au 114.

En cas d’urgence appelez- le 17

Pour un hébergement d’urgence appelez-le 115

Pour une écoute et un accompagnement appelez- le 3919

Les numéros d’accueil, d’écoute, d’orientation et d’accompagnement sont ceux des associations Volonté de femmes en Ariège et du Centre d’information sur les droits des femmes et des familles.

Les permanences téléphoniques sont assurées aux horaires et lieux habituels des accueils de jour :

  • Lavelanet /Pays d’Olmes/Mirapicien : 06 52 75 36 36
  • Saint Girons / Couserans : 06 52 75 36 36
  • Foix /Pays de Foix -Haute Ariège : 06 72 98 85 11
  • Pamiers / Basse Ariège – Arize – Lèze : 07 83 19 45 46 lundi mardi jeudi vendredi 10h à 16h
  • Contact possible également par mail sur : contact@vfa09.org

Dans le contexte actuel, il est primordial que les victimes ne se sentent pas isolées. Elles doivent savoir que leur parole peut s’exprimer et que les forces de sécurité, gendarmerie et police, ou les associations restent à leur écoute. Le confinement ne fait en rien obstacle au démarrage d’une procédure de signalement ou d’un accompagnement qui peut aller d’un simple échange à la mise en œuvre d’un hébergement d’urgence.

Une affiche d’information sur le dispositif organisé par les services de l’État en Ariège, téléchargeable sur le site Internet de la préfecture, http://www.ariege.gouv.fr/Actualites/Violences-intrafamiliales-en- periode-de-confinement, a été diffusée à l’ensemble des maires du département et devrait dans les jours qui viennent être apposée dans les pharmacies ainsi que les commerces alimentaires.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top