Actualités

Emmaüs Ariège, confiné mais pas hors service

Comme tous les commerces et établissements non prioritaires, les centre Emmaüs sont mis à l’arrêt et confinés.

36 compagnons et 7 salariés mis au repos forcé du jour au lendemain avec respect des consignes dans les trois centres ariégeois, Pamiers, Lavelanet et Saint-Girons.

Les compagnons de St Jean du Falga ont la chance d’avoir un grand terrain sur lequel ils construisent un projet d ‘exploitation maraîchère en permaculture : au printemps ce n’est donc pas les occupations qui manquent : ils ont du monter les 2 tunnels de maraîchage, finaliser les semis, planter les pommes de terre, installer les irrigations … de beaux chantiers collectifs.

Les cuisiniers continuent à faire chanter les casseroles.

Emmaüs Ariège est aussi investi dans l’accueil hivernal : les compagnons proposent au 115, 7 places à St Jean du Falga, 6 à Pamiers et une à Lavelanet. Avec le confinemeent, les personnes accueillies peuvent rester toute la journée et la période sera prolongée du 1er avril au 31 mai.

A Pamiers, les compagnons proposent un accueil de jour pour les 6 hommes accueillis la nuit grâce au soutien de la DDCSPP. Bref, sur ce dispositif, ce sont 5 compagnons investis.

Tout récemment aussi, Monsieur le Sous-Préfet de Saint Girons nous a demandé un coup de main aux associations dont les bénévoles âgés devaient rester confinés

Concrètement les compagnons aident les Restos du Coeur de Pamiers et Artigat à acheminer les denrées jusqu’au centre et à préparer les colis alimentaires.

Bien sûr il y a les déceptions : 2 conteneurs humanitaires dont un avec du matériel médical qui devaient être envoyer au Bénin comme chaque année et ne pourront pas partir à la date prévu. Le 3ème festival du livre de la Tour du Crieu sera reporté. Le projet « académie des savoirs utiles » destinés aux 14-17 ans devra être reporté à 2021. Les 20 ans d’Emmaüs Ariège qui devait être fêtés fin mars, la braderie de Pamiers et Lavelanet, sont aussi reportés !

Nous pensons ausssi à tous nos bénévoles contraints de rester chez eux et qui souffrent de cette séparation avec les compagnons mais aussi avec les clients de nos brics à brac. Et c’est à eux aussi que nous pensons : ceux qui nous permettent de vivre en venant acheter chez nous, en nous donnant leurs objets …
Mais dans tout ça, dans ces moments d’incertitude qui peuvent déstabiliser, nous voulons rester actifs, au service des plus souffrants et fragiles.
Alors que ceux qui liront cet article n’hésitent pas à nous solliciter en cas de besoin : nous serons là !

Le Responsable d’Emmaüs Ariège et les compagnons.

L’article complet :

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top