Actualités

La Haute-Ariège organise l’accueil des enfants des soignants

La Communauté de communes de la Haute-Ariège (CCHA) se mobilise en faveur des professionnels engagés dans la lutte contre la propagation du covid-19.

Dans le cadre de sa participation à l’élan responsable et solidaire, depuis le 23 mars dernier, des accueils de mineurs de moins de 16 ans ont été ouverts à destination des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire, sur justificatifs.

Ces personnels et leurs conjoints doivent figurer dans la liste établie dans l’arrêté préfectoral du 13 mars dernier, et des décrets qui ont suivi.

Grâce à une action coordonnée très étroite et en parfaite cohésion avec les responsables d’établissements sanitaire et de santé, avec les services de la DDCSPP et de l’Education Nationale, les enfants y sont accueillis par les assistantes maternelles, les personnels des crèches, et des accueils de loisirs de la CCHA.

Les enseignants volontaires interviennent également sur les temps scolaires, ainsi que pendant les vacances scolaires. Le service de la restauration collective livre et sert les repas de midi. Ces accueils sont assurés et adaptées selon les besoins recensés.

Bien naturellement, ces accueils sont organisés et assurés grâce à des procédures et des consignes de sécurité renforcées, convenues avec les médecins du territoire pour protéger l’ensemble des personnes présentes.

Ainsi, 2 centres d’accueil sont à ce jour ouverts :

  • –  Auzat : 4 enfants accueillis dans les locaux de la crèche et du restaurant scolaire d’Auzat.
  • –  Ax-les-Thermes: 4 enfants accueillis dans les locaux de l’Alae d’Ax maternelle.

Ce sont au total 8 enfants de tous âges qui sont accueillis en collaboration avec les enseignants.La CCHA est plus que jamais engagée et investie dans l’effort collectif et solidaire !

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top