Tourisme et loisirs

Tourisme en Ariège : Juillet, une clientèle de proximité et locale dynamise l’activité touristique

Le mois de juillet confirme une reprise de l’activité touristique mais reste encore empreint par la crise sanitaire. L’incertitude et la crainte d’un retour de la pandémie rendent ce début de saison inédit. Les professionnels se sont adaptés aux mesures sanitaires à mettre en place pour accueillir la clientèle touristique.

Ainsi 95% des établissements sont ouverts contre 69% le mois dernier.

L’activité de ce mois de juillet est disparate selon les secteurs d’activité. Les activités de loisirs, la restauration, les chambres d’hôtes et les meublés de tourisme semblent tirer leur épingle du jeu tandis que les hébergements collectifs de tourisme et l’hôtellerie de plein air connaissent une baisse de leur activité.

Les professionnels souffrent du manque de manifestations et d’événements qui dynamisaient en temps normal le mois de juillet. La clientèle présente est une clientèle de proximité.

15% des professionnels estiment leur clientèle originaire de l’Ariège et 40% d’entre eux qui l’estiment de la Haute-Garonne. Au total, la clientèle originaire d’Occitanie représente 71% de la clientèle selon les professionnels

En revanche, la clientèle étrangère et la clientèle groupe font défaut.

Ainsi, 49% des professionnels jugent leur activité inférieure à l’année précédente, 31% équivalente, 18% supérieure et 3% qui ne se prononcent pas.

La quasi totalité des établissements ouverts

Plus de 9 établissements sur 10 sont ouverts sur ce mois de juillet. Les centres thermaux et les résidences de tourisme ont pu ouvrir leurs structures en début de mois.

Les établissements les plus impactés par la non ouverture sur ce mois de juillet sont les propriétaires de chambres d’hôtes ou de meublés qui, pour des raisons personnelles (crainte liée au COVID-19, difficulté pour la mise en place du protocole sanitaire, accueil de la famille), ne souhaitent pas ouvrir leur structure. Ils sont suivis par quelques sites de visite.

Une adaptation des professionnels aux nouvelles conditions d’activité qui se confirme

Après une période de crainte face aux mesures de sécurité sanitaire du mois de juin, les professionnels se sont adaptés. Ainsi, près de 9 professionnels sur 10 considèrent qu’ils pourront exercer leur activité dans des conditions acceptables. C’est 20 points de plus que le mois dernier.

Hebergement : Une reprise en demi-teinte selon les établissements

53% des hébergeurs estiment leur niveau d’activité en baisse par rapport à l’année dernière, 34% équivalente, 10% supérieure et 3% qui ne se prononcent pas. Même si, ils notent une reprise de l’activité touristique, elle reste bien distincte des années précédentes tant sur l’activité en elle même que sur les profils des clientèles. Ils sont impactés par l’absence de la clientèle étrangère et pour certains par la baisse de la clientèle familiale. Toutefois ils relèvent une hausse de la clientèle de proximité notamment originaire de la Haute-Garonne pour 38% d’entre eux.

Les activités

Plus d’un tiers des professionnels d’activités de loisirs estiment leur activité en hausse. Ils constatent la présence de nouvelles clientèles séduites par l’offre d’activité du département. Les professionnels se sont également orientés vers de nouvelles pratiques suite à la crise sanitaire en recommandant fortement les réservations en ligne pour leur activité. Cette pratique a rassuré la clientèle qui y a répondu sans problème.

Les retours des gestionnaires de sites de visites sont partagés et varient selon les tailles des structures. Ils constatent une reprise de l’activité qui néanmoins est marquée par l’absence des groupes (colonies de vacances, centres de loisirs). La clientèle présente est une clientèle familiale. Ainsi, 1/3 d’entre eux estiment leur activité supérieure et 1/4 équivalente.

La restauration

Les restaurateurs sont partagés quant à leur activité sur ce mois de juillet avec près d’1/3 d’entre eux qui estiment leur activité supérieure, plus d’1/3 équivalente et 1/3 inférieure. La clientèle touristique est appuyée par une clientèle locale et de proximité. Le ticket moyen reste stable pour les 2/3 d’entre eux par rapport à l’année précédente.

Perspectives des mois à venir

Les professionnels sont mesurés quant à l’activité des mois à venir. La crainte d’une reprise de la pandémie et d’annulation des réservations restent à l’esprit. Ainsi pour le mois d’août, 56% des professionnels sont optimistes quant à leur activité. Ils attendent beaucoup des déplacements de dernières minutes. Pour le mois de septembre, ils sont plus sceptiques avec seulement 20% des professionnels qui estiment leur activité de moyen à élevé.

La note de conjoncture détermine les ressentis sur la période écoulée et les tendances du mois à venir à partir de l’opinion des professionnels interrogés. Ces résultats ne peuvent en aucun cas se substituer aux analyses quantitatives et qualitatives. Les résultats présentés sont issus d’une enquête en ligne via la plateforme AriègeStats, menée du 30 juillet au 06 août 2020 (taux de réponse : 19%).
Partenaires : Offices de Tourisme, CRT Occitanie

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top