ÉCONOMIE ET ENTREPRISES

“Occitanie Protect” : La Région s’engage pour le développement d’une filière d’équipements sanitaires 100% locale

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, était ce jeudi 1er octobre en Ariège. A cette occasion, elle est allée à la rencontre des salariés de l’entreprise Adient Fabrics, engagée depuis mars dans la reconversion de sa production. 

S’en est suivi une déambulation dans la commune d’Ax-les-Thermes aux côtés du maire, Dominique Fourcade. La journée s’est poursuivie par une intervention en clôture du séminaire sur les surfaces pastorales organisé à Ax-les-Thermes par l’Association des Chambres d’Agriculture des Pyrénées (ACAP)

L’Ariège, territoire moteur d’Occitanie Protect

A ce jour, Occitanie Protect repose sur l’association de deux industriels basés en Ariège, Adient Fabrics et Biotex Technologie. Cette alliance a permis dans un premier temps de répondre à l’urgence sanitaire avec la production de matériel sanitaire, et permettra à terme de bâtir unelière de production locale 100% occitane, pérenne, et respectueuse de l’environnement.

Adient Fabrics, entreprise située à Laroque d’Olmes, est le plus important site de fabrication de tissus en Occitanie pour le secteur automobile. Créée en 1955, elle emploie 220 salariés, et produit près de 4 millions de mètres de tissus par jour. Face à la crise, et dans le cadre du projet Occitanie Protect développé par la Région, l’entreprise a su, grâce à son expertise, développer sur la base d’une de ses productions actuelles, un tissu monocouche lui permettant de réorienter son activité vers la fourniture de tissus agréés pour la confection de masques « barrières » et de surblouses. Les capacités d’adaptation de l’entreprise lui ont ainsi permis de remettre en routeson outil de production, à l’arrêt depuis le début du con nement, et de sauvegarder 150 emploisdirects ou indirects.

Boites Technologie, située à Lavelanet, est une entreprise textile technique, spécialisée dans les produits militaires. Créée en 2011, elle produit chaque année 1.5 million de vêtements destinés à la vente auprès de l’administration pénitentiaire, la police, la gendarmerie, l’armée de terre et la marine nationale ou la grande distribution. Au sein d’Occitanie Protect l’entreprise a su apporter des solutions industrielles pour la confection des différents équipements.

Grâce à la création d’Occitanie Protect, une véritablelière industrielle régionale de fabrication d’équipements individuels de protection sanitaire (EPI) de qualité a pu voir le jour. Des surblouses ou sur-chaussures à destination des professionnels de santé, des masques non sanitaires pour le grand public (catégorie 2) et surtout à destination des professionnels en contact avec le grand public (catégorie 1), ont ainsi pu être confectionnés. Ces masques de haute qualité, répondant aux tests les plus exigeants, dont les performances ont été mesurées par les laboratoires de la Direction Générale de l’Armement (DGA), sont respectueux de l’environnement car recyclables, lavables et réutilisables, et ont une durée de validité avant péremption de 7 ans, permettant de constituer des stocks stratégiques pour la protection des populations.

Une plateforme de mise en relation d’initiatives industrielles pour la lutte contre le COVID-19

Dans la continuité de la démarche initiée par la Région via Occitanie Protect, une plateforme a été créée par l’agence régionale AD’OCC, pour rapprocher fournisseurs de matériel médical, demandeurs et experts, autour de la lutte contre le COVID-19. Grâce à la prise de rendez-vous en ligne, la plateforme facilite les partenariats et l’émergence de nouveaux projets locaux pour lutter contre l’épidémie. Ellepermet aussi aux entreprises d’identi er des fournisseurs proches de chez elles pour améliorer laréactivité de la chaîne d’approvisionnement et encourager la production locale.

Actuellement, 211 entreprises, industriels et experts – dont Occitanie Protect – sont inscrits et préparent ensemble le soutien à l’approvisionnement en matériel, produits et moyens humains, essentiels au bon fonctionnement des services de santé et des entreprises d’Occitanie en circuit.

Quelques chiffres

  • 6 millions de masques ont été commandés à Occitanie Protect(commercialisation prévue d’ici à décembre 2020
  • Plus d’1 million de masques déjà commercialisés
  • 220 000 surblouses commandées
  • 5000 surblouses fournies au groupe Vinci pour équiper ses équipes sur l’ensemble du territoire
  • En juillet 2020, les commandes d’Occitanie Protect représentaient 42% du chiffre d’affaires d’ADIENT.
  • Pour 2020, Biotex Technologie annonce un chiffre d’affaires prévisionnel de 38 M€ (6 M€ en 2019)

La crise sanitaire qui nous touche depuis maintenant plusieurs mois réclame de notre part réactivité et adaptabilité. Nous en avons fait preuve avec l’adoption d’un plan d’urgence et de relance pour l’emploi de 581 M€ pour un effet levier d’1 Md€ destiné à accompagner nos citoyens, nos entreprises, et l’ensemble des acteurs locaux dans le maintien des emplois. A ce jour 48 000 entreprises ont ainsi pu être aidées permettant la sauvegarde de 200 000 emplois. En Ariège aussi, la Région répond présente. Peu de temps après le début de cette crise, nous avons mis en place un outil sur mesure, Occitanie Protect, afin de proposer à des entreprises durement touchées par la crise de rebondir en diversifiant leur production vers la filière sanitaire, avec à terme l’ambition de structurer une filière 100 % locale. L’entreprise Adient Fabrics situé à Laroque-d’Olmes est un bel exemple des capacités d’adaptation dont peuvent faire preuve nos entreprises. Face à une baisse d’activité importante qui mettait les emplois de centaines de salariés en danger, l’entreprise a su réagir en réorientant son activité vers la fourniture de tissus agréés pour la confection de masques, surblouses, etc, permettant ainsi la sauvegarde de 150 emplois directs et indirects. C’est tout l’enjeu de ce dispositif que nous développons en région : sauvegarder l’emploi et garantir une production pérenne, 100 % occitane, pouvant encourager à terme la relocalisation de l’industrie textile en Occitanie et garantir une autonomie de notre territoire sur le secteur sanitaire.” a déclaré la présidente de Région

Crédit photo : Romain Saada 

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Laurence d'AzinatTv
Rédactrice principale sur Azinat.com, Laurence réalise au quotidien des reportages sur les produits et recettes du terroir ariégeois.

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:ÉCONOMIE ET ENTREPRISES