Artisanat local

L’U2P appelle à la réouverture des commerces et services de proximité

En décidant d’imposer la fermeture des commerces non alimentaires et des services, et de laisser d’une part les grandes et moyennes surfaces commerciales poursuivre la vente des mêmes produits, et d’autre part la possibilité d’effectuer des prestations à domicile, le gouvernement a déclenché l’incompréhension la plus totale. 

Coiffeurs, esthéticiennes, libraires, fleuristes, restaurateurs, vendeurs de vêtements, de jouets, d’articles de décoration et bien d’autres. Les très nombreux chefs d’entreprise concernés sont les victimes d’une profonde injustice.

L’U2P et l’ensemble des chefs d’entreprise de proximité, artisans, commerçants de proximité et professionnels libéraux, agiront solidairement pour contrecarrer cette décision inacceptable, s’il le faut par des actions en justice. Les maires de nombreuses communes ont aussi manifesté leur désaccord en prenant des arrêtés autorisant à juste titre ces commerces et services à ouvrir. L’association des maires de France soutient elle-même cette démarche, nous aimerions d’ailleurs avoir la position de celle d’Ariège. 

Contraindre à la fermeture des entreprises qui ont mis en place toutes les mesures pour assurer la sécurité sanitaire de leurs salariés et de leurs clients est un acte de défiance inadmissible. A fortiori quand en parallèle les pouvoirs publics autorisent les grandes surfaces à ouvrir et à vendre les mêmes produits et services, alors que les interactions sociales qui favorisent la transmission du virus y sont beaucoup plus importantes que dans les entreprises de proximité.

La vérité est qu’au prétexte de protéger la santé des Français, un funeste arbitrage a été fait au profit des grandes surfaces commerciales et des géants du e-commerce, au détriment des commerces et services de proximité. 

De surcroît, ces fermetures administratives déplacent encore davantage la consommation vers les zones périphériques des villes et vers les plateformes numériques de vente à distance, dont la plupart, non seulement appauvrissent l’économie française mais ne paient quasiment pas d’impôts ni de charges sociales.

Il est totalement contradictoire de vouloir mener une politique de revitalisation des centres-villes et de prendre des mesures qui vont à l’encontre de cette politique.

L’U2P prend acte des efforts du gouvernement pour soutenir les entreprises face à cette nouvelle vague d’épidémie. De même, les récents revirements permettant aux fleuristes d’ouvrir à l’occasion de la fête de la Toussaint et annulant l’ouverture de certains rayons de grandes enseignes, vont dans le bon sens.

Ces mesures, si utiles soient-elles, ne suffiront pas à sauver un grand nombre d’entreprises de proximité.

Pour autant, le gouvernement doit aller jusqu’au bout de cette logique en mettant fin à l’inégalité de traitement flagrante qu’il a lui-même instaurée, de même qu’à toutes les formes de concurrence déloyale.

Pour cela, il faut retirer le décret relatif aux fermetures administratives afin que tous les acteurs économiques puissent contribuer de la même façon au combat contre le coronavirus, sans pour autant tuer le tissu économique.

Dans le cas contraire, l’U2P exige l’interdiction de la vente de produits non alimentaires dans les supermarchés et hypermarchés, ainsi que  la mise en cohérence  des prestations à domicile avec celle en entreprise.

De plus, ces décisions divisent et dressent certaines catégories professionnelles contre d’autres, à l’heure ou tout doit être fait par le gouvernement pour favoriser l’unité et la solidarité.

Il est urgent d’agir pour rétablir la confiance et mobiliser l’ensemble de la communauté des entreprises et des citoyens contre la crise sanitaire et économique.

Vincent PEREZ, Président de l’U2P de l’Ariège

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Silly
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Artisanat local