Tourisme et loisirsUNE

Tourisme en Ariège : Octobre, une activité touristique tourmentée

Malgré l’incitation du gouvernement à partir durant les vacances scolaires de la Toussaint, l’activité touristique est en repli durant ce mois d’octobre par rapport à l’année précédente. De plus, la remontée en puissance de la Covid-19, qui a conduit à la mise en place d’un couvre-feu le 23 octobre puis d’un nouveau confinement à partir du 30 octobre, a ralenti d’autant plus l’activité.

Par ailleurs, au niveau départemental, le mois d’octobre est d’accoutumé marqué par les différentes manifestations autour du terroir, attirant une clientèle locale et de proximité. Le contexte sanitaire de cette année a engendré l’annulation de la majeure partie de ces événements, impactant l’économie locale.

Ainsi et au regard de ce contexte, l’activité des hébergeurs est en baisse. Les hôtels, les hébergements collectifs et les chambres d’hôtes connaissent un plus fort ralentissement de leur activité. A contrario, l’hôtellerie de plein air enregistre de bons résultats au regard de la situation. Les meublés de tourisme dont l’activité varie en fonction des propriétaires, semblent se maintenir. Les gestionnaires d’activités outdoor et des sites de visite sont impactés par les mesures sanitaires mises en place.

Une activité inférieure à l’année précédente pour près de 6 professionnels sur 10

Dans la continuité de la fin du mois de septembre, l’activité du mois d’octobre est en recul par rapport à l’année précédente.
Les professionnels notaient un léger frémissement sur la première semaine des vacances de la Toussaint. Cette progression a été interrompue lors de l’annonce du confinement le mercredi suivant.

Une clientèle française et de proximité

Même si quelques groupes ont été accueillis début octobre, c’est sans surprise que cette clientèle ainsi que la clientèle étrangère restent en baisse. Ce sont les clientèles individuelles, françaises et locales qui sont le plus représentées durant ce mois d’octobre.

La clientèle de proximité et notamment la clientèle locale dynamise l’activité de ce mois d’octobre.
Le poids de la clientèle locale est notable sûrement appuyé par les vacances scolaires de la Toussaint. Ainsi, 34% des professionnels estiment leur clientèle originaire de l’Ariège.

4 professionnels sur 10 estiment leur clientèle originaire de la Haute-Garonne.

Perspectives des mois à venir

En raison de la progression de l’épidémie de la Covid 19, de la mise en place du second confinement allant du 30 octobre au 01 décembre 2020, et des annonces gouvernementales successives, les professionnels du tourisme sont pessimistes quant aux perspectives des mois à venir.

De plus, la clientèle est réticente à effectuer des réservations. En effet, ce contexte, associé à la crainte de voyager et à la peur de la crise économique et sociale, n’est pas propice aux déplacements.

Ainsi pour le mois de novembre, seulement 2.5% des professionnels estiment leur activité de moyen à élevé.

La note de conjoncture détermine les ressentis sur la période écoulée et les tendances du mois à venir à partir de l’opinion des professionnels interrogés. Ces résultats ne peuvent en aucun cas se substituer aux analyses quantitatives et qualitatives. Les résultats présentés sont issus d’une enquête en ligne menée du 28 octobre au 09 novembre 2020 (taux de réponse : 17%).
Partenaires : Offices de Tourisme, CRT Occitanie

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Laurence d'AzinatTv
Rédactrice principale sur Azinat.com, Laurence réalise au quotidien des reportages sur les produits et recettes du terroir ariégeois.

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Tourisme et loisirs