Toute l'actualitéVILLES & TERROIR D'ARIEGE

du PNR au PP3N, vers une réserve de biosphère transfrontalière !

Mercredi 20 janvier après-midi s’est tenue à Serres-sur-Arget la première réunion de gouvernance du projet de « Réserve Mondiale de Biosphère de l’UNESCO »* des Pyrénées Ariégeoises, sous la présidence de Kamel CHIBLI, président du Parc naturel régional (PNR) des Pyrénées Ariégeoises.

Des élus, administrations et représentants de l’agriculture, du tourisme, de la forêt, de la recherche et de l’enseignement, naturalistes et associations environnementalistes étaient présents pour co-construire ce projet ambitieux pour le rayonnement international des Pyrénées Ariégeoises.

La coopération transfrontalière fait partie de l’ADN du Parc naturel régional. Depuis 10 ans, de nombreuses actions ont été mises en œuvre telles que les rencontres festives et estivales des ports de Marterat et de Bouët, les rencontres techniques des professionnels transpyrénéens (producteurs, artisans, gestionnaires d’aires protégées, acteurs du tourisme) etc.

La création en août 2018 du Parc Pyrénéen des 3 Nations (PP3N) marque la volonté politique de créer un cadre commun d’identité et d’actions entre 4 espaces naturels protégés de France, d’Espagne et d’Andorre : le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises, le Parc naturel de l’Alt Pirineu en Catalogne et les parcs naturels de la vallée de Sorteny (commune d’Ordino) et des vallées de Comapedrosa (commune de La Massana).

Les actions communes visent aux développement de l’itinérance et du tourisme durable, à la valorisation des produits locaux et de l’agropastoralisme et à la conservation de la biodiversité emblématique du massif.

Ainsi, la désignation du PNR des Pyrénées Ariégeoises en Réserve Mondiale de Biosphère de l’UNESCO devra permettre à terme pour le Parc Pyrénéen des 3 Nations, d’être désigné Réserve de biosphère transfrontalière de l’UNESCO. Ce sera la 5ième au monde seulement réunissant 3 pays et la première sur le massif des Pyrénées ! L’un des partenaires Andorran, la commune d’Ordino est déjà désigné Réserve de biosphère de l’UNESCO depuis octobre 2020.

Les échanges ont porté sur les critères de désignation et les étapes de cette candidature. Cela a été l’occasion de rappeler que la désignation « Réserve de biosphère de l’UNESCO » est une démarche souple et volontaire qui n’exclut pas les activités humaines mais reconnait la démarche de développement durable d’un territoire.

La Réserve de biosphère transfrontalière renforcera et développera les actions de coopération franco-catalano-andorrane. Le soutien à la mise en réseau et aux échanges techniques entre acteurs de l’agriculture et du tourisme, l’appui à la commercialisation des produits locaux, l’appui à l’itinérance et à la valorisation de la biodiversité emblématique des Pyrénées font déjà partie des actions identifiées.

La construction de ce projet se continuera lors d’ateliers de travail côté français et avec les partenaires transfrontaliers notamment début mai 2021 en Andorre à l’occasion de la Foire Agricole d’Ordino avec la participation d’une délégation des Pyrénées Ariégeoises !

*Les réserves de biosphère sont des sites désignés par les gouvernements nationaux et reconnus par l’UNESCO dans le cadre de son Programme sur l’Homme et la biosphère (MAB) pour promouvoir un développement durable basé sur les efforts combinés des communautés locales et s’appuyant sur des connaissances locales et scientifiques. (unesco.org)

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
2
J'aime
1
Dubitatif
0
Silly
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Toute l'actualité