Culture

L’État accompagne la culture en Ariège

Chargée de conduire la politique culturelle de l’État dans la région et les départements, la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) intervient dans les domaines tels que le patrimoine, la promotion de l’architecture, le soutien à la création et à la diffusion artistiques, l’éducation artistique et culturelle, le développement du livre et de la lecture, la promotion de la diversité culturelle et de l’élargissement des publics

L’Ariège compte 6 musées de France, 232 monuments inscrits et/ou classés, 79 lieux de lecture publique, 1 scène nationale, 1 scène de musiques actuelles, 12 écrans de cinéma, 1 conservatoire de musique et 1 atelier de fabrique artistique. L’enjeu est de maintenir un équilibre entre les territoires ruraux et les 3 quartiers prioritaires de la ville, en matière de développement culturel.

La DRAC d’Occitanie a dressé le bilan d’activité de la culture en Ariège, d’une année 2020 marquée par la crise sanitaire.

Monuments historiques

Le département a fait l’objet, en 2020, du financement de 35 opérations au titre des monuments historiques :

– 6 opérations d’entretien de la cathédrale de Pamiers, pour un montant global de 65 667 € financé à 100 % par l’État.

– 1 opération d’investissement sur la cathédrale de Pamiers, pour un montant de 6 252 € financé à 100 % par l’État. Les travaux de mises aux normes électriques, engagés en 2019, se poursuivent en 2021. Le montant total de cette opération représente 650 000€.

– 12 opérations au titre de l’entretien des monuments et des objets mobiliers sur des propriétés des collectivités territoriales, représentant 33 679 € de subventions pour 117 384 € de travaux.

– 16 opérations au titre de la restauration des monuments historiques classés, inscrits et des objets mobiliers n’appartenant pas à l’État, représentant 370 514 € de subventions pour 1 064 579 € de travaux. Parmi ces opérations, la 4ème tranche de la restauration de la chapelle Saint-Paul d’Arnave a bénéficié du fonds incitatif et partenarial en faveur des petites communes.

En raison de la crise sanitaire et des élections municipales, de nombreux projets ont été reportés sur l’année 2021.

Au total ces crédits s’élèvent pour le département de l’Ariège à 476 113 € pour un montant global de travaux de 1 253 883 €.

Éducation artistique et culturelle

25 000 jeunes ariégeois âgés de 3 à 18 ans ont bénéficié en 2020 d’au moins une action d’éducation artistique et cuturelle. 21 500 € ont subventionné les actions menées dans le cadre des contrats de ville. 11 500 € ont été attribués au financement d’actions menées dans le cadre du contrat de territoire de Lavelanet.

La DRAC a accompagné les projets des quartiers politique de la ville de Pamiers et de Foix dans le cadre du programme Orchestres à l’école, ainsi que ceux de l’association de musiques actuelles Art’Cade, qui a pu étendre son impact territorial grâce à la création de nouvelles antennes dans le département.

Création

La DRAC a consolidé le financement de la Scène nationale de Foix et de l’Ariège dans le cadre du Plan théâtre pour un montant de plus de 40K€. La Scène nationale a bénéficié de 120K€ sur le programme du plan de relance 2021-2022 pour des travaux de rénovation.

La compagnie de marionnettes mirapicienne Fil en trope a perçu 25K€ au titre du plan d’urgence festival, ainsi que d’une aide de la Région d’un montant de 15K€ destinée à compenser les pertes consécutives à l’annulation du festival international des arts de la marionnette en 2020.

Des crédits complémentaires ont été attribués au centre international d’art contemporain Caza d’Oro, installé au Mas d’Azil, pour le soutien à une résidence de critique d’art venant compléter trois résidences de plasticiens pour un total de 20K€.

La DRAC a également apporté un appui à l’association les Trois arches à Mijanes, pour un projet de valorisation du patrimoine pour un montant de 2350 euros.

Au titre des mesures d’urgence mises en œuvre en 2020, le festival des Spectacles des grands chemins à Ax-les-Thermes, seule manifestation à avoir été maintenue durant l’été, a bénéficié d’une subvention de 15K€  ainsi que d’une aide complémentaire de 3500€.

Archéologie

Une nouvelle convention de collaboration scientifique a été signée entre le Département de l’Ariège, la DRAC et l’Université de Toulouse Jean Jaurès pour la réalisation de relevés LIDAR (microtopographie par laser aéroporté) sur plusieurs sites castraux et miniers du territoire départemental, dans une perspective de valorisation patrimoniale.

Ont été également réalisés : des opérations de prospection assorties de sondages réalisés au château de Labarre, des études en milieu souterrain menées dans les grottes du Mas d’Azil et de Fontanet et la reconnaissance d’une aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine à Pamiers et d’un site patrimonial remarquable à Ax-les-Termes.

Crédit photo : MIMA festival off 2018

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Silly
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    1 Commentaire

    1. gargarismes, dans le domaine du spectacle vivant, aucune aide d’état pour les nombreuses petites structures, asso et Cies n’ayant pas d’employés, peu aidées également par le conseil départemental qui reste sur les aides habituelles alors qu’on est en situation inhabituelle, l’état d’autre part déclarant récemment à propos de » l’année blanche » pour les intermittents qui a prolongé leur droit jusqu’au 31 août 2021, « la prolongation de l’année blanche après août 2021est une ligne rouge à ne pas franchir »
      les travailleurs de la culture, n’ayant pratiquement pas travaillé depuis un an, vont en majorité perdre leur régime d’intermittence, direct RSA

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Culture