Littérature

« Comuna 13 » de Philippe Ward : Le livre de la semaine

Bien que né à Bordeaux, Philippe Laguerre alias Philippe Ward est profondément ariégeois. Ecrivain et éditeur par passion, son crédo, « Pour que mon village ne meure pas, il faudra que sa mémoire demeure. »

Nous avons eu un grand plaisir à recevoir Philippe Ward, qui signe un magistral polar qui se situe à Medellin en Colombie. Un polar chargé de symboles édité aux éditions I Cal Ana, autre symbole.

Résumé 

En 2012, Griselda Blanco la première narco-trafiquante, celle qui a tout appris à Pablo Escobar est assassinée à Medellín.

En 2020, Sébastien Rafeou, un ancien flic français qui a eu des problèmes avec l’IGPN, est guide touristique en Colombie après avoir été garde du corps. Lors d’une visite de la Comuna 13 à Medellín, une vieille dame lui donne un mystérieux pendentif et lui demande de la rejoindre le lendemain car elle veut lui confier le secret de Griselda Blanco….

Questions à Philippe Ward 

Avant de parler de ce polar, parlons un peu de vous. Philippe Ward, c’est votre nom de guerre bien qu’il vienne de Howard Phillips Lovecraft dont vous êtes un véritable spécialiste et vous n’en êtes pas à votre premier forfait. Votre dernier polar « Artahe le dieu Ours » se passe dans les Pyrénées, mais vous allez nous parler de votre travail aux multiples facettes

Venons-en à Comuna 13. Vous mentionnez votre voyage en Colombie. Dites-nous comment cela s’est passé et si vous aviez en tête de faire de ce voyage un polar

Au cœur de votre livre se trouve le portrait de Griselda Blanco mais surtout celui de sons amante Anna Lucia, mais aussi une superbe histoire d’amour et de recherche de sens de la vie entre le narrateur Sébastien Rafeaou et la petite fille d’Anna Lucia, Maribel Cifuentes. Comment avez-vous réussi à combiner ces destins de vies ?

L’intrigue de ce polar est superbement bien montée et un fond d’histoire précolombienne l’habite, est-ce une autre de vos passions ?

Par Dominique Mourlane,
libraire au Relais de Poche à Verniolle

La semaine prochaine, on parle avec Georges-Patrick Gleize de son nouvel ouvrage  « Ces ariégeois qui ont fait l’Histoire« 

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Dominique Mourlane
Plus très jeune, pas encore tout à fait vieux, cela sous-entend qu’il a déjà un certain contenu dans ses bagages, sans être encore tout à fait sage. Un peu touche à tout durant sa carrière, il finit par se poser à Verniolle pour réaliser ses différents centres d’intérêt - passion : la lecture, la chanson, la cuisine, les mots dits les mots écrits. Le voilà depuis 2017 capitaine du vaisseau Relais de Poche : Librairie – Tartinerie - Salle de Concerts, mais avant tout lieu de tous les possibles humains… le voilà encore voguant pour de nouvelles rencontres.

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Littérature