Santé

Lancement de la campagne de vaccination contre la grippe en Occitanie ce lundi 25 octobre

En France, la grippe survient sous la forme d’épidémie saisonnière entre le mois de décembre et avril et touche en moyenne 2.5 millions de personnes chaque année. Le contexte de la pandémie liée à la Covid-19, l’application des gestes barrières (dont le port du masque), les mesures prises (confinement) et l’augmentation de la couverture vaccinale chez les personnes à risque a ainsi permis de limiter la circulation active des virus grippaux l’année dernière.

Mais, une épidémie grippale plus intense cet hiver est à craindre, du fait de la perte d’immunité antigrippale de la population non exposée au virus, l’an passé.

Ce n’est pas parce qu’on n’en parle plus que la grippe à disparu

Cette absence d’immunité naturelle acquise et la levée progressive des restrictions pourraient augmenter la circulation et la transmission du virus de la grippe, surtout chez les personnes fragiles.

En aidant à combattre le virus et en diminuant le risque de complications, la vaccination contre la grippe des personnes fragiles (diabète, insufisance cardiaque ou respiratoire, etc.) et des professionnels de santé est importante pour se protéger soi et ses proches.

La vaccination contre la grippe saisonnière se déroulera du 26 octobre 2021 au 31 janvier 2022 dans un contexte encore marqué par la crise sanitaire de la Covid-19.

La vaccination contre la grippe est possible en ville depuis le 22 octobre, en Ehpad et établissements de santé depuis le 18 octobre afin de saisir toutes les opportunités de vaccination et d’optimiser les deux campagnes de vaccination, grippe et rappel Covid-19, et dans l’objectif d’un haut niveau de protection des plus fragiles

En l’état de la couverture vaccinale, la vaccination permettrait d’éviter 2 000 décès en moyenne chez les personnes âgées de 65 ans et plus. Ce sont 3 000 décès supplémentaires qui pourraient être évités chaque année si la couverture vaccinale atteignait l’objectif de 75% fixé par l’OMS. Chez les femmes enceintes, la vaccination permettrait d’éviter environ 50% des cas de grippe.

Centre de vaccination

Pour faciliter le parcours vaccinal des personnes concernées, la co-administration des vaccins contre la grippe et contre la Covid-19, en centre de vaccination Covid-19, sera rendu possible dans les seuls cas où une personne se présenterait spontanément le jour du rendez-vous avec son vaccin contre la grippe. Dans cette situation, seuls les professionnels habilités à pratiquer la vaccination contre la grippe (médecin, sage-femme, pharmacien, IDEL) pourront réaliser ce e injection en centre de vaccination.

Le virus de la grippe variant chaque année et la composition du vaccin antigrippal évoluant en conséquence d’une année à l’autre, il est essentiel de renouveler la vaccination tous les ans, grâce à un nouveau vaccin élaboré pour protéger contre les virus susceptibles de circuler.

Elargissement des invitations

Le vaccin des professionnels de santé libéraux (médecin généraliste, pédiatre, gynécologue, sage-femme, infirmier, pharmacien, masseur-kinésithérapeute, pédicure-podologue et chirurgien-dentiste) est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie.

Cette saison, de nouveaux professionnels ciblés sont éligibles à la vaccination antigrippale et à la prise en charge du vaccin et de l’injection par l’Assurance Maladie :

En plus des professionnels habituellement invités, cette année la prise en charge est élargie aux spécialistes suivants : cardiologues, néphrologues, pneumologues, rhumatologues, endocrinologues, gériatres et orthophonistes libéraux.

Les salariés intervenant auprès d’un particulier employeur vulnérable –bénéficiaire d’une des exonérations suivantes : aide personnalisée d’autonomie (APA), prestation compensatoire du handicap (PCH), allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP), allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), majoration pour tierce personne (MTP), invalidité 80% – l’organisation de la vaccination est à la charge de leur employeur.

Les professionnels salariés du domicile, employés par une personne à risque de forme grave sont également éligibles à la vaccination et pourront retirer leur vaccin et se faire vacciner sur production de justicatifs.

 

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Santé