Haute Ariège

Expo « Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui » : La Haute-Ariège lance un appel aux bénévoles

Du 23 avril au 21 août 2022, la Haute-Ariège a l’honneur et le plaisir d’accueillir l’exposition internationale « Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui » créée par la Maison Anne Frank, à la Maison des Patrimoines à Auzat.

Ambitieuse et passionnante, cette célèbre exposition apporte un éclairage historique sur la montée du nazisme en Europe et amène le visiteur à réfléchir sur la lutte contre les discriminations.

Elle donne également l’occasion d’aborder le vivre-ensemble, le regard que l’on porte sur l’autre et la différence en s’appuyant sur une réalité historique. Des visites commentées ainsi que des lectures à haute voix du Journal d’Anne Frank seront organisées au cours de cette exposition.

Sa réussite est avant tout l’engagement de femmes et d’homme bénévoles, qui donnent de leur temps pour accueillir le public. La Haute-Ariège lance un appel aux bénévoles pour rejoindre cette aventure humaine.

Tous les bénévoles seront formés afin de guider le public, tout en laissant à chacun le soin d’apporter sa touche personnelle. Cette formation aura lieu sur 3 jours, les 19, 20 et 21 avril prochain. Les guides bénévoles se positionneront sur les dates et demi-journée qu’ils souhaiteront.

Si vous avez envie de conjuguer votre dynamisme et votre intérêt pour l’histoire, rejoignez cette aventure unique ! Contactez à présent le Service des activités du patrimoine de la CCHA par téléphone au 05 61 02 75 98 ou par mail patrimoines@cc-haute-ariege.fr.

Source photo : pxhere.com

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
1
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
redaction
La rédaction d'AZINAT.COM TV reçoit tous vos messages, communiqués et les sélectionne pour les diffuser au bon endroit et dans la bonne rubrique ..

    Tu pourrais aussi aimer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus d’articles:Haute Ariège