Économie et Entreprises

Le marché du jeu en pleine expansion avec Sylvain Philippon

En avril 2017, Sylvain Philippon responsable logistique chez l’éditeur de jeux Matagot s’installait à l’Hôtel d’entreprise pour y assurer la logistique de Matagot et de l’entreprise Surfin’ meeple distributeur atypique de jeux de société.  

Aujourd’hui, 1.000 m2 sont consacrés à l’import-export de milliers de jeux ; des jeux à partir de 3 ans et jusqu’à 99 ans… mais d’ici deux mois, l’entreprise va louer 1.500 m2 supplémentaires dans l’Hôtel d’entreprise.

Au départ de Lavelanet, des palettes partent dans toute l’Europe, y compris dans des pays francophones comme le Canada, la Suisse, etc. 14.000 boîtes de jeux sont ainsi expédiées, 4 containers par mois pour la Chine, 3000 boites pour l’Allemagne et la Pologne, avec bien entendu un gros pic à Noël. Ainsi que l’explique Sylvain Philippon, « voici peu, nous avons livré 2000 exemplaires du jeu Wingspan en une semaine. « L’île au trésor » un jeu créé d’après l’œuvre de Stevenson, jeu nominé à Cannes fait lui aussi un carton. » Car l’éditeur Matago a le vent en poupe.

Il édite ses premiers jeux en 2006, avec Expédition Altiplano etTomahawk qui sont des jeux spécifiquement pensés pour deux joueurs. En 2011, l’entreprise rencontre un beau succès : plus de 300 000 exemplaires écoulés avec Takenoko; le jeu est édité aux côtés des éditions Bombyx, agrandissant le catalogue vers des catégories plus familiales.

Ce qui était une petite entreprise sans salariés fixes va alors évoluer jusqu’aux premières places dans le monde du jeu. Matagot s’entoure toujours de passionnés de jeux, tel Sylvain. Depuis 5 ans, le jeune homme qui est adhérent de l’association Lavelanétienne « le Temps d’un jeu », s’épanouit dans ses fonctions : réception des jeux, contrôle, gestion de la boutique en ligne, contact avec les boutiques en ligne, etc.

À la question, pourquoi Lavelanet ? Il répond : « l’Hôtel d’entreprise bien sûrmais aussi la proximité du lycée Jacquard, sa formation bac pro logistique. » Et en effet,  cinq personnes travaillent ici, dont deux jeunes natives de Lavelanet : Chloé Santiago et Sarah Gusmini.

Sarah a effectué son stage de Bac pro logistique ici en janvier 2018. Elle était embauchée en CDI le 18 septembre « le lendemain de mon anniversaire » glisse-t-elle ravie. En CDI aussi depuis le 11 mars, Chloé a aussi obtenu son Bac pro à Jacquard. Les deux jeunes femmes sont heureuses : « on est vraiment contentes. Notre travail est actif, il nous ressemble, nous plait. » 

Dans l’équipe outre les Lavelanétiennes et Sylvain, on compte aussi Mathieu et André. Le marché du jeu est en pleine expansion à Lavelanet, que ce soit à l’Hôtel d’entreprise ou avec l’association le « Temps d’un jeu » qui organise tous les ans en juillet une manifestation 48h non-stop.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top