Territoires

La rencontre transfrontalière au Port du Martérat : l’ambition européenne du Parc Pyrénéen des Trois Nations

La rencontre transfrontalière 2019 au Port du Martérat entre Ustou et Tavascan, du 23 août, a été organisée par le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises et le Parc naturel Alt Pirineu, en association avec les communes d’Ustou et de Tavascan, dans le cadre du Parc Pyrénéen des 3 Nations.

Après plusieurs heures de marche sur les sentiers de randonnée de montagne, elle a réuni à 2 100 mètres d’altitude plus de 150 personnes, habitants et touristes des vallées des 2 parcs naturels.

Kamel Chibli, le président du PNR des Pyrénées Ariégeoises et Damià Calvet, conseiller (ministre) du Territoire et du Développement Durable de la Généralité de Catalogne tout comme Alain Servat Maire d’Ustou et le maire de Tavascan ont rappelé la mémoire d’André Rouch, très attaché à ces échanges.

Ils ont souligné la forte présence de familles et d’enfants lors de cette journée, et la responsabilité qui est la nôtre, par delà des frontières, pour leur laisser un environnement sain et préservé pour un monde vivable.

Ils ont également annoncé le renforcement des coopérations au sein du Parc Pyrénéen des Trois Nations, et l’élaboration des projets européens qui impliqueront les communes, intercommunalités et acteurs professionnels et associatifs de France, d’Espagne et d’Andorre : le Parc Pyrénéen des Trois Nations, un projet ambitieux et visionnaire au service du patrimoine, de nos cultures, de nos traditions et de notre environnement.

Kamel Chibli a précisé que le Parc Pyrénéen des Trois Nations est une initiative unique en Europe, l’occasion de partager, d’échanger sur nos spécificités, nos produits, nos cultures, nos savoirs faire et porter une ambition commune au plan européen.

Les participants français et catalans ont échangé des produits locaux des deux versants des Pyrénées et partagé des moments de convivialité et de connaissance mutuelle.

Rendez-vous a été pris pour la prochaine rencontre au Martérat. Certains participants étaient également présents dès le lendemain samedi 24 à la rencontre du Port de Bouët entre le Vicdessos et le Val Ferrera – avec son marché transfrontalier à 2500 mètres d’altitude -, pour continuer à construire un Parc des 3 Nations dynamique et populaire.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top