Environnement

Le ciel nocturne des Pyrénées Ariégeoises : Un atout que le SMPNR doit mettre en valeur.

Le nombre de points lumineux issus de l’éclairage public a augmenté de 94 % en 20 ans auxquels il faut ajouter toutes les autres sources lumineuses. Cette électrification des villes et des campagnes a un coût qui représente environ 41 % de la consommation d’électricité des communes. Coût qui sera croissant dans les années à venir en raison de la hausse prévisible du prix de l’électricité. 

 L’objectif de préservation des paysages nocturnes est désormais inscrit dans les textes de loi (cf. notamment l’Arrêté sur la prévention, la réduction et la limitation des nuisances lumineuses du 27 décembre 2018). La biodiversité, mais aussi le cadre de vie des habitants et leur santé sont en jeux. En effet, la pollution lumineuse perturbe la faune et la flore qui, comme nous, ont besoin d’une nuit véritable. Elle a également des effets plus insidieux sur notre santé en perturbant, voire empêchant, la production de la mélatonine ce qui peut engendrer des conséquences bien plus graves !

Au travers de sa stratégie territoriale pour la reconquête et la valorisation de la ressource nocturne adoptée ce 29 janvier 2020 en Comité syndical, le Parc naturel régional entend déployer plusieurs actions en valorisant cet atout qu’est le ciel étoilé des Pyrénées Ariégeoises.

Ainsi, le Parc propose son appui technique, en lien avec le Syndicat départemental d’énergie de l’Ariège, pour la mise en œuvre de programmes d’optimisation et de limitation de l’éclairage en définissant les besoins (où éclairer, quand est-il nécessaire d’éclairer, comment éclairer…) et en intégrant les volets santé, biodiversité et qualité du paysage nocturne.

Mais d’autres sources d’émission sont également à aborder : les devantures de commerces qui restent allumées toute la nuit ou les éclairages privés en informant et sensibilisant commerçants et grand public sur les enjeux du ciel nocturne.

Dans le programme Pyrénées Partagées qui sortira en mars prochain, une gamme d’évènements et d’animations feront la promotion des solutions techniques et d’usages les plus économes et moins impactants pour la biodiversité.

Pour approfondir le sujet :

Site ANPCEN (Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne)

ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie)

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top